Hidalgo transforme Paris en une ville de célibataires riches

viewmultimediadocument

Aujourd’hui le stationnement résidentiel triple à Paris. Il passe de 3,25€/semaine à 9€/semaine. Le samedi devient payant et la gratuité du mois d’aout est supprimée. La carte de stationnement résidentielle qui était gratuite devient payante : 45€/an. En gros, le budget annuel pour stationner sa voiture quand on est parisien passe de 156€ à 513€, soit plus du triple. Une augmentation de près de 30€/mois.

Le grand argument de ceux qui soutenaient Delanoë et maintenant Hidalgo consiste à dire que les automobilistes n’ont qu’à se passer de leur voiture. Avec cet argument, tout est donc permis, on peut persécuter l’automobiliste, le racketter sans même se poser la question de savoir POURQUOI il a une voiture.
Voiture = Confort = riche :  il n’à qu’à payer ! La réalité est pourtant bien différente…

Personnellement ma voiture sert à 2 choses :
– La semaine, ma femme s’en sert pour récupérer tous les produits frais du jour pour son restaurant, je me déplace personnellement en autolib ou en velo.
– Le week-end, pour se déplacer en famille, avec mon fils qui est encore petit (je vous défie, Anne Hidalgo, de prendre les transports une journée avec un bébé et une poussette, et je ne parle pas des fauteuils roulants. A part la ligne 14, c’est tout simplement impraticable!).
Quelles sont les solutions alternatives que vous proposez ? Aucune… Je fais donc partie de ceux à qui vous volez 30€ de plus par mois depuis ce 1er janvier.

Avec la circulation parisienne, le cout de l’essence, la galère pour pouvoir stationner (surtout depuis que la gauche a supprimé plus de 85 000 places à Paris) qui continue à utiliser sa voiture parce que c’est plus confortable ? Quand on utilise une voiture, Madame Hidalgo, c’est qu’on n’a pas le choix. Famille avec enfants en bas age, représentants, agents immobilier, etc, la majorité des automobilistes qui sont en voiture à Paris n’ont pas le choix et ce ne sont pas les plus riches. Ce sont ceux qui n’ont pas le choix. C’est à ces gens là que vous extirpez de l’argent, que vous retirez encore un peu plus de pouvoir d’achat. Quelle ironie pour une personne de gauche qui prétend proposer une politique plus juste et plus équilibrée.

Finalement cette « reforme » est à l’image de toute la gauche. Un parti d’hypocrites qui ne fait pas moins de cadeaux aux riches depuis qu’il est au pouvoir mais qui fait plus de sales coups à ceux qui galèrent. Il ne reste que les célibataires bobos qui peuvent vivre à Paris. Honte à vous !