Non tu n’es pas antisioniste, tu es antisémite

Capture d’écran 2015-08-09 à 13.47.30

Devant la haine que je vois s’étendre autour de l’événement #TelAvivSurSeine, il est plus qu’urgent de remettre les pendules à l’heure.

Alors NON, tu n’es pas antisioniste, tu n’es qu’un antisémite de la pire espèce. Laisse moi t’expliquer pourquoi…

D’abord, commençons par la base. Un sioniste, qu’est-ce que c’est ?

Un sioniste est un individu qui désire ou soutient la création d’un Etat juif en terre d’Israël qui serait, dans le futur, l’Etat du peuple juif.

Donc être sioniste aujourd’hui, c’est soutenir l’existence d’Israël puisqu’Israël existe déjà. Par conséquent , être antisioniste c’est donc être pour la destruction de l’état d’Israël.

Le conflit israélo-palestinien vu à travers la propagande du BDS, de l’extrême gauche et consorts : Foyer de ton antisémitisme.

Les arguments La propagande des « antisionistes » :
– Israël est un état d’apartheid
– Israël est un état colonisateur
– Israël est un état criminel qui tue surtout des enfants

De manière très factuelle, voici pourquoi ces arguments ne sont que de la propagande qui visent à attiser la haine.

Pourquoi Israël n’est pas un état d’apartheid :

1) Les citoyens israéliens, qu’ils soient musulmans, juifs, chrétiens, ou athées sont égaux. Ils ont le droit de vote et d’éligibilité. Par exemple, les députés arabes israéliens forment le troisième parti du parlement.
2) L’arabe et l’hébreu sont les deux langues officielles d’israël. Par exemple, les notices des médicaments, les documents administratifs ou les panneaux routiers sont écrits dans les 2 langues.
3) Egalité des chances : L’un des 3 juges permanents de la Cour Suprême israélienne est arabe, Salim Jubran. Un arabe druze, le Colonel Ghassam Alian, a été nommé au commandement d’une brigade d’élite. Une arabe israélienne, Rana Raslan, a été élue Miss Israël en 1999.

Pourquoi Israël n’est pas un état colonisateur :

Sur le plan historique :
Comment les israéliens ont-il pu coloniser un pays qui n’existait pas ? (citation du site Ces Goys qui défendent Israël)
http://www.cesgoysquidefendentisrael.com/mechants-sionistes-voleurs-detat-palestinien/
« -Avant Israël, il y avait le Mandat Britannique en Palestine, pas un Etat Palestinien.
-Avant le Mandat Britannique en Palestine, il y avait l’Empire Ottoman turc et musulman, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Ottoman, il y avait l’état islamique des Mamelouks d’Egypte, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’état islamique des Mamelouks d’Egypte, il y avait l’Empire Ayyoubide arabo-kurde, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Ayyoubide, il y avait le Royaume de Jérusalem franc et chrétien, pas un Etat Palestinien.
-Avant le Royaume de Jérusalem, il y avait l’Empire Ommeyyade puis Fatimide, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Ommeyyade puis Fatimide, il y avait l’Empire Byzantin, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Byzantin, il y avait l’Empire Sassanide, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Sassanide, il y avait l’Empire Byzantin, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Byzantin, il y avait l’Empire Romain, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Romain, il y avait l’état Hasmonéen, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Etat Hasmonéen, il y avait l’Empire Séleucide, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Séleucide, il y avait l’Empire Macédonien d’Alexandre le Grand, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Macédonien, il y avait l’Empire Perse, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Perse, il y avait l’Empire Babylonien, pas un Etat Palestinien.
-Avant l’Empire Babylonien, il y avait les Royaumes d’Israël et de Juda, pas un Etat Palestinien.
-Avant les Royaumes d’Israël et de Juda, il y avait le Royaume d’Israël, pas un Etat Palestinien.
-Avant le Royaume d’Israël, il y avait la théocratie des douze tribus d’Israël, pas un Etat Palestinien.
-Avant la théocratie des douze tribus d’Israël, il y avait un conglomérat de cités-royaumes cananéens indépendants, pas un Etat Palestinien.

En fait, sur ce bout de terre, il y a à peu près tout eu, sauf un Etat Palestinien.Donc, rappelez-moi comment les sionistes ont pu « voler » quelque chose qui n’a jamais existé?

Pug »

Merci Pug !

Au delà de la considération historique, sur le plan de la légitimité :
En novembre 1947, l’ONU approuve un plan de partage. Connaissez-vous des états colonisateurs qui peuvent coloniser avec l’aval de l’ONU ?

Et dire tout cela n’enlève en rien la légitimité d’un partage des terres avec les palestiniens ou ne remet en cause l’autorité palestinienne. Mais il est important de souligner que la conscience nationale palestinienne est postérieure à la création de l’état d’Israël.

On peut aussi préciser qu’environ 70% de la Palestine est l’actuelle Jordanie, ce qui ne semble poser de problème à personne. Personne n’a jamais traité les jordaniens de colonisateurs.

Pourquoi Israël n’est pas un état criminel/terroriste qui tue des enfants :

Israël n’a jamais visé délibérément des civils. Point. L’année dernière, le hamas a par contre lancé des milliers de roquettes à l’aveugle sur des civils. Il y a eu peu de victimes côté israélien grâce au dôme de fer. Les israéliens peuvent donc se réjouir de vivre dans un état qui les protège.

Malheureusement, lorsqu’il y a des représailles israéliennes aux tirs de roquettes à partir de zones où il y a de nombreux civils (spécialité du hamas pour gagner sa guerre de la communication et rattacher à sa cause le monde musulman), il y a des pertes civils. C’est tragique et c’est d’ailleurs la tragédie du peuple palestinien.

Récemment, lorsqu’un terroriste juif (un terroriste, pas l’état d’Israel, hein !) a tué un bébé palestinien, c’est tous les israéliens et même les juifs du monde qui se sont exprimés et soulevés pour condamner l’horreur. Contrairement aux palestiniens il n’y a pas eu des manifestations de joie dans les rues de Tel Aviv ou Jerusalem comme c’est le cas à Gaza ou Ramallah lorsqu’il y a un attentat palestinien. Il y a eu des manifestations partout en Israël pour rejeter en bloc l’horreur. Et tu peux me croire, il n’y aura aucune école ou aucune rue qui portera le nom des terroristes comme c’est le cas à Gaza. On ne glorifie pas le terrorisme, on le rejette, on le gerbe, on le marginalise.

L’importation du conflit en France pour justifier ta haine des juifs

On peut discuter du conflit israélo-palestinien. D’ailleurs tes commentaires, à partir du moment où tu apportes des arguments construits pour contrer les miens sont les bienvenus. Mais la réalité c’est que le sort des palestiniens, en vrai, tu t’en tapes. Quand il y en a plusieurs milliers qui se font massacrer par Daesh en Syrie, on ne t’entend pas.

Et pour tout te dire, ça va te faire mal, mais les israéliens prennent plus soin des palestiniens que toi. Ils sont plus de 200 000 chaque année à se faire soigner en Israël. L’année dernière, la fille et la mère d’Ismael Haniyeh, le leader du Hamas, se sont fais soigner en Israel ! Il y en a plus de 100 000 qui travaillent en Israël. 81 % des exportations palestiniennes vont en Israël. Et oui tu m’as bien lu, les israéliens que tu veux boycotter sont ceux qui achètent le plus de produits palestiniens, on peut même dire qu’ils font marcher leur économie ! Et toi tu sers à quoi ?

En réalité tu n’es présent que pour déverser ta haine. Alors pourquoi tant de haine à cause d’un conflit lointain que, force est de constater, tu ne maitrises pas ?

Si c’est la région du Moyen-Orient qui te passionne, sache qu’il y a des conflits bien plus meurtriers dans le coin mais qui apparemment te dérangent moins :

11412292_10153002048522689_4573614140639283612_n

Bon tu peux l’admettre maintenant ? C’est le juif, le sale youpin que tu détestes, hein ? Allez dis le putain !

Ah mais non ! Tu as peur ? T’as pas envie d’aller en prison ? Tu as compris qu’être antisémite c’est un délit alors voilà, t’as trouvé ton mot « Sioniste », ce mot que tu utilises en substitution au mot juif pour rester dans un cadre légal. Mais tu crois tromper qui exactement ?

Quelques exemple des groupes que tu fréquentes et du genre de publications que tu likes.

Si il te reste encore quelques doute sur ta réelle motivation, voilà les groupes que tu fréquentes et le genre de publications que tu likes. Tu n’es qu’une merde d’antisémite.

Capture d’écran 2015-08-09 à 10.42.19Capture d’écran 2015-08-09 à 10.43.04Capture d’écran 2015-08-09 à 10.46.19Capture d’écran 2015-08-09 à 11.00.13Capture d’écran 2015-08-09 à 11.16.42Capture d’écran 2015-08-09 à 11.18.44Capture d’écran 2015-08-09 à 11.19.57Capture d’écran 2015-08-09 à 11.21.59

Capture d’écran 2015-08-09 à 13.30.18

Capture d’écran 2015-08-09 à 13.26.09

48 réflexions sur “Non tu n’es pas antisioniste, tu es antisémite

  1. Hum. Intéressant,, mais encore une fois l’auteur ne dit que ce qu’il veut dire. Si la définition de sioniste n’est pas complète, alors l’article est faussé. Le sioniste est (!)souvent(!) contre le développement de l’état d’Israël, oui, mais il faut continuer et dire pourquoi. Quelles sont ses motivations. Expliquer que les sionistes ont pris une terre qu’ils ne possédaient pas, mais qu’ils habitaient avec les Palestiniens. Bien sûr le conflit Israelo- Palestiniendéveloppe un antisémitisme important, mais le tableau n’est pas ‘tout noir tout blanc’. Parler d’Israël à l’intérieur de ses frontières démocratiques, c’est bien, mais ne pas parler de sa géopolitique, c’est mal de la part du « journaliste ». Car cet Etat enclave une population de force, causant la mort de civils en grande quantité, majoritairement à cause des navire immigrés qui coulent en mer. Je tiens aussi à dire que les sionistes n’ont pas volé un territoire, mais ne l’ont pas partagé avec ceux qui y vivent. Ils ont commis des crimes dont on ne parle pas vraiment. Ils sont armés par la France et les USA. Oui ils combattent le terrorisme, mais ce terrorisme islamiste en Palestine est un terrorisme causé par la haine d’un Etat qui les combat, qui les enferme. Bien sûr le combat contre le terrorisme est une juste cause, mais les dégats collatéraux sont trop importants pour que l’on se taise. Alors, OUI, nous devons combattre cette haine Antisémite en France, mais pour cela il ne faut pas cacher la vérité. Il faut l’expliquer. Merci.

    • Relisez l’article que ,visiblement vous avez survolé et qui contient toutes les réponses à vos objections ,à moins bien sur que ces réponses vous déplaisent .

      • Désolé, je ne l’ai pas survolé mais lu attentivement. Peux être ai je exagéré sur certains points ? Quoi qu’il en soit je ne suis qu’un observateur (pas antisémite du tout -j’ai participé à plusieurs marches contre l’antisémitisme à Paris cette année), mais un observateur dérangé par certains points comme ce passage :
        « Si c’est la région du Moyen-Orient qui te passionne, sache qu’il y a des conflits bien plus meurtriers dans le coin mais qui apparemment te dérangent moins : »
        te dérangent moi ? qu’est ce que vous en savez ? un anti-sioniste (antisémite? ou pas) peut être dérangé par d’autres conflits ! et si le conflit dont nous parlons ici n’est pas le plus meurtrier, il est meurtrier quand même. Point. Il y’a des crimes. Si le terrorisme en Palestine est jugé pour crime contre l’Humanité car il y a meurtre de civils et de populations neutres, alors il doit en être de même pour ceux qui, en Israël, ne font rien pour voir le conflit s’arrêter. Je suis désolé mais on ne peut quand même pas dire que’Israël n’y est pour rien ? Enfin ! Je connais personnellement des gens, des hommes et femmes professionnels de la Constitution qui vont régulièrement dans cet Etat mais qui, malgré une grande volonté, ne peuvent rien faire. Et en attendant, le territoire occupé par les Palestiniens est de plus en plus pauvre, de plus en plus petit, et subit bien plus de dégâts que leur voisin.
        En espérant m’être correctement fait comprendre :/

        Nathan
        Citoyen pacifiste

      • Bonjour Nathan,
        Je comprends ce qui a pu te déranger dans la phrase. Ce que j’ai voulu dire par là, c’est que les autres conflits de la région bien plus meurtriers mobilisent largement moins, notamment les musulmans de France et les gens d’extrême gauche qui sont très concernés par le sort des palestiniens quand c’est Israël qui est en face. C’est un constat. Regarde les mobilisations/émeutes pro-Gaza de l’été dernier alors qu’il n’y a strictement rien eu (ou du moins rien de visible) concernant les palestiniens récemment massacrés par centaines par l’Etat Islamique à Yarmouk en Syrie.

    • israel a accepte le partage en 1948. apres ca les pays arabes ont declare la guerre a israel, ils ont perdu… la joranie a occupe la cijordanie et l’egypte la bande de gaza et n’ont pas laisses les palestiniens etablire leur etat, ou plutot : les arabes de palestine n’ont pas voulu etablire leur etat a cote d’israel et ont prefere pleurnicher qu’on leur a pique leur terre.

      • Déjà tu ne réponds à pas grand chose, et de plus « ont préféré pleurnicher »… Ah bon ? Déjà dire ça c’est pas correct et puis tu crois que les 5 millions de Palestiniens de la bande de Gaza ont « pleurniché » ? Maintenant oui ils pleurent à cause de deux chose liées : Le blocus d’Israël lié à la prise de pouvoir de la bande de Gaza par le Hamas (par la force). ET AU LIEU d’aider les palestiniens qui fuient pour la plupart la bande de Gaza et le Hamas, Israël envoie des rockets qui tuent plus de civils que de terroristes.
        Ensuite, oui Israël a accepté le partage, mais elle le voulait, ce n’est pas une contrainte.
        Des grands hommes sionistes comme Einstein, par exemple, on combattu le sionisme militaire que l’on voit aujourd’hui, pour le transformer en un sionisme culturel. Il voulait la fondation d’un Etat en paix. Et si une guerre était déclarée, il voulait que la paix se fasse à tout prix, car les juifs ont trop souffert. Il avait raison, et maintenant que fait on ?

      • frankdavid d’accord je comprend mieux. merci !
        je tiens à dire qq chose de très important : Oui il y a moins de manifestations pour condamner les autres conflits. Mais certains me disent ceci (ils ne sont aucunement raciste hein ! et certains sont juifs) : Aujourd’hui, en France, à l’école, on parle pendant des heures du génocide juif, dès la primaire parfois, ce qui est très choquant, et on fait l’éloge de la réaction française, mais on ne parle jamais de « génocides » plus meurtriers encore, comme l’esclavage, dont on ne parle que pendant 3-4 cours. On parle peu du monde arabe. Et ça créé une certaine tension, non religieuse mais c’est dangereux chez les jeunes.
        Moi j’étais dans une Zone d’Education Prioritaire, et je peux te dire que c’est marquant. Parfois, certains (juifs, musulmans, chrétiens, ou athés comme moi) se disent antisionistes à cause de ça. Sans être antisémite. Et regrouper tout les antisionistes dans le même panier, c’est bizarre.
        Enfin voilà ^^

      • Pourquoi parle-t-on pendant des heures de la Shoah à l’école et moins d’autres conflits ou par exemple du génocide arménien tout aussi horrible ? Parce que la Shoah fait partie de l’histoire de l’Europe et de l’histoire de France. Parce que la Shoah s’est passé il y a 70 ans. Parce qu’il y a encore des gens comme mon père, français et juif, qui en ont réchappé grâce à des enchainements d’événements plus incroyables et improbables les uns que les autres. Mes arrières grands parents se sont fait rafler Boulevard de Courcelles à Paris dans le 17e, dénoncés par des voisins, et ils sont morts dans les camps nazis. Ils étaient français. Je serais choqué au contraire qu’on n’en parle pas aux jeunes générations comme si ça n’avait pas existé.
        On doit certainement moins en parler en Australie, en Uruguay ou en Afrique du Sud et c’est normal. A l’école on m’a parlé aussi beaucoup des gaulois ou des rois de France et pourtant ça ne sont pas mes ancêtres. Ca ne m’a pas rendu violent ou créé la moindre tension ni chez moi ni chez mes parents. C’est l’histoire de France. On est en France.
        Pour ceux qui se disent antisionistes, il est temps qu’ils apprennent à comprendre ce que veut dire le mot (cf mon article), parce qu’il n’a pas l’air d’être utilisé à bon escient. Il faudrait inventer un mot qui exprime ceux qui sont hostiles aux juifs sans forcement vouloir les tuer. Oh wait ! Ca existe déjà : antisémitisme.

      • Euh oui mais je ne dis pas qu’il faut moins parler de la Shoah mais autant parler de l’esclavagisme, par exemple, car c’est aussi indirectement l’Histoire de l’Europe. Oui la Shoah est proche de nous et des gens de ta famille et d’autres ont été malheureusement touchés par ces cruautés. C’est grave, il faut en parler, le dénoncer, ne pas l’oublier. Mais comme j’ai des amis juifs donc les grand parents sont morts dans des camps, j’ai des amis Africains dont les parents sont morts au Mali. J’ai un ami arménien… etc. Enfin voilà je comprend parfaitement ce que tu dis et je suis d’accord avec toi.

    • Hors sujet. Revois les livres d histoire qui s est passée , et non celle imaginée ou polémiquée. Revoir le traité de Darfour. Personne n à chassé quiconque. En revanche si toi t te sens chassé, tout comme d autres, alors expression « qui se sent morveux se mouche.

      -》 Comprendre que ce n est pas une question de bout de terre , ni de quartier : mais un problème qui déroute l humanité : « mais pourquoi diable ce peuple existe encore, avec ses livres et ses loies?  » comprends çà.

  2. Et un sémite c’est quoi ? tu peux répondre le nazisioniste?
    Car ils rêvent de nous massacrer comme ils ont bruler vif cet enfant palestinien qui prie le même Dieu et parle la même langue (sémite pour de vrai elle) que nos ancêtre
    Car ils rêvent de vitrifier la Perse qui reste une civilisation de 7000 ans (pour de vrai elle..) d’histoire
    Car chaque jour que Dieu fait ils poussent à l’antisémitisme (le vrai) et à l’iranophobie à la négrophobie, à la guerre un peu partout et surtout au moyen orient contre l’iran (le guignol assoiffé de sang de Netanyahou)
    Car ils mentent sur les mots à commencer par le mot sémite
    Car ils n’assument par leur idéologie raciste d’apartheid

    Pour toute ces raisons nous sommes tous des antisionistes et crois moi sur la thora, le coran, la bible qu’on pas plus con que toi et qu’on va gagner, relis ton torchon raciste et tu verras qui est le « on »…

  3. votre article et rappel historique de la terre biblique d Israel sont bien faits, mais il manque le plus important et le nœud de la haine anti sioniste anti sémite qui sont les mêmes mots: le mot palestine lui même, qui n’a jamais existé en tant que pays arabes, est un mot qui n existe que pour les juifs: mot inventé par les romains après la chute d Israël, il désignait Israël seul: c est un mot qui est juif et on ne par une loi en Israel interdire quiconque de l utiliser car appartenant aux juifs et à Israël; il ne faut plus appeler les arabes colonisant Israël palestiniens, mais les arabes de Judee

  4. Un bel exemple de dissonnance cognitive…ne pas vouloir voir un problème ne veux pas dire qu’il n’existe pas!
    Nombre de tes arguments sont mal avisés, laisse moi t’expliquer pourquoi…(formule condescendante, au fait)
    Effectivement être antisioniste n’a plus beaucoup de sens aujourd’hui, en revanche, vouloir un autre genre d’Etat d’Israel ou cirtiquer certaines de ses actions, ne fait pas de moi un antisémite, ni un « pro terroriste », navré de te décevoir. Ta volonté appararente de faire taire toute autre avis sur la question en mettant tous ceux qui ne sont pas d’accord avec toi dans le même sac de ceux « de la pire espèce » (marrant l’idée des screenshots de commentaires débiles et racistes) est impressionnante mais vaine. En revanche, je suis bien d’accord que l’antisémitisme, de même que toute forme de racisme, de l’islamophobie à l’intolérance générale, gangrène aujourd’hui la société et on ne doit pas cesser de les combattre.

    Bref, j’ai plus de questions que de réponses, pour réfléchir un peu moins selectivement.
    « Israel n’est pas un etat d’apartheid », ou encore, « c’est la seule démocratie de la région » comme j’entend souvent, sur le papier peut être. Et alors? cela ne retire pas la descrimination, les murs, barrages et bus pour arabes, plafond de verre pour la plupart des arabes et noirs, citoyens israeliens ou pas (surtout ceux dans les camps de détentions illimités pour réfugiés). Ailleurs aussi, une constituion « égalitaire » ne fais pas disparaitre la discrimination (ex aux Etats-Unis, ou il n’y a pas de ghetto c’est bien connu), ou encore le statut de « démocratie » de rend pas innocent, comme la France colonial par exemple: construire écoles et hopitaux légitime t il la colonisation? Concernant « l’égalité des chances », les exemples que tu cites sont des exeptions, absolument pas la règle.

    Mais la palme de l’argument colonial que tu nous serts reviens à: « Comment les Israeliens ont ils pu coloniser un pays qui n’existaient pas »?. C’est vrai quoi, de la même manière que « comment les australiens ont ils pu coloniser un pays qui n’existait pas », puisqu’il n’y avais pas d’Etat Aborigène? Tout comme il n’y avait pas d’Etat amérindien avant, ou d’Etat à proprement parler en Afrique, donc impossible de parler de colonisation! D’ailleurs on est même pas sur qu’il y avait des gens, et si il y en avait, il n’y avait pas d’Etat donc pas de droits légitimes, CQFD! Un peu d’honneteté intellectuelle et historique ferait du bien par ici… L’Etat-Nation est une notion occidentale relativement récente et non universelle en tous les temps. Utiliser l’argument de « pas le bon type d’organisation sociale tout comme nous » pour légitimer tout type d’envahissement est assez…déroutant.

    C’est aussi très culoté de parler de l’aval de l’ONU… la résolution après la guerre de 67 qui stipule le retrait des troupes à l’intérieur des frontières prévues n’a plus jamais été respectée, Israel a même étendu la colonisation, illégale donc, et a entrepris le grignotage du territoire, controlant au passage un max de ressources, comme l’eau du Golan. Sans parler du blocus sans nom qu’est Gaza, où des gens acculés et désespérés se sont radicalisés. Délibérément ou non, Israel bombarde et tue des civils, point. Que ce soit Israel ou l’armée américaine ou sadam hussein, c’est le genre de chose qui doivent indigner!
    De manière générale en parlant de colonisation et en comparant le nombre de pertes de vies humaines et de territoires « perdus », de familles chassées ect, difficile de ne pas disinguer un oppresseur et un oppréssé (avec certes toutes les nuances que cela comporte) mais c’est autrement pour moi faire preuve de mauvaise foi.

    Si ça te rassure, sache que ce ,n’est pas une obsession comme tu le dis, car pour moi le sort de tous les opprimés me perturbe, d’Israel au Soudan en passant par la Syrie ou la Papouasie, les pauvres et les exclus de toutes époques et horizons me touchent.
    Et pour parler de paix il faut apprendre à reconnaitre des injustices ou des incompréhensions quand il y en a, et dénoncer les fanatismes de tous bords. Aussi commençons par bien faire la distinction entre Israel (qui comprend des gens variés et différentes réalités), et le Gouvernement conservateur, raciste et têtu de Netanyahu et son bras armé tsahal. ça évitera les confusions entre les vrai antisémites et les autres qui ne sont juste politiquement pas d’accord.
    Peace!

    • Merci.
      Merci surtout pour le dernier paragraphe qui mets le doigt sur un des nœuds du problème, trop souvent négligé dans les réactions aux événements.

    • Tout d’abord merci pour ton (long) commentaire argumenté. Ça fait du bien et c’est suffisamment rare quand on parle de ce sujet pour le saluer. Je vais donc te répondre.

      Je ne mets absolument pas tout le monde dans le même sac, toi même tu le dis d’entrée de jeu, être antisioniste n’a plus de sens aujourd’hui et c’est de ceux qui se disent antisionistes dont je parle. Aucun problème donc avec ceux qui critiquent la politique israélienne, et certainement aucun amalgame entre eux et les antisémites. Il y a d’ailleurs aussi des degrés dans l’antisémitisme. Il est cependant incontestable qu’il y a, chez les défenseurs de la cause palestinienne, trop souvent un antisémitisme dominant (cf les manifestations pro-Gaza de l’été dernier à Paris ou les commentaires dès que le sujet est évoqué où que ce soit sur la toile. Si tu n’aimes pas mes screenshots, je t’invite à faire ta propre sélection, c’est facile et rapide, il n’y a que ça).

      Tu as raison quand tu dis qu’une constitution égalitaire sur le papier ne fait pas disparaitre les discriminations. C’est une lutte de tous les jours même dans les pays les plus occidentalisés comme la France ou les Etats Unis mais au moins c’est une direction affirmée, un idéal à atteindre, peut-on en dire autant du camp d’en face ? Dans le cas d’Israël, il y a la problématique de la sécurité des citoyens qui vient compliquer la tâche. Dans les exemples que tu cites, le mur et les check points sont peut-être discriminants mais depuis que le mur existe, il n’y a quasiment plus d’attentats. Est-ce que c’est une solution idéale sur le long terme, évidemment non mais il est incontestable qu’à court terme ça a sauvé des vies.

      Concernant l’état colonial, effectivement le fait qu’il n’y ait jamais eu d’état ne suffit pas mais tes comparaisons marchent encore moins dans la mesure où l’Australie, quand elle a été colonisée par les anglais n’avait jamais été anglaise avant, les aborigènes y vivaient probablement depuis l’existence de l’humanité. En Israël, il y a toujours eu des juifs. Il suffit de creuser n’importe où en Israël pour tomber sur des vestiges vieux de milliers d’années liés à l’histoire du peuple juif. Il est impossible de parler de colonisation.

      Depuis 48, Israël a été plusieurs fois attaquée par les pays arabes voisins. Il y a eu des territoires conquis et je ne connais pas beaucoup de pays à travers l’histoire qui comme Israël avec le Sinaï (rendu à l’Egypte) ou avec Gaza et la Judée-Samarie donne des territoires conquis pour avoir la paix.

      Concernant les pertes civils, il y a de quoi s’indigner et être dégouté. Je le suis, qu’elles soient israéliennes ou palestiniennes. Mais je ne suis absolument pas d’accord avec toi quand tu minimises l’importance de savoir s’il s’agit d’actions délibérées ou non. Quand le Hamas vise à l’aveugle des villes israéliennes, ce sont des actions délibérées qui visent à tuer des civils, enfants ou non (un enfant de 4 ans est mort l’année dernière quand une roquette a touché sa maison). Quand Israël bombarde des lance-roquettes du Hamas et touche des civils, c’est atroce, en l’occurence quand ce sont des enfants, mais ça n’est pas à mettre sur le même plan. D’autant que le Hamas, on le sait bien, place ses lance-roquettes au milieu de ses populations ( http://www.france24.com/fr/20140805-exclusif-reportage-hamas-roquette-gaza-israel-video-site-lancement ).

      Tant mieux que tu sois touché par les autres conflits et malheurs du monde mais force est de constater au regard de la mobilisation pour ces différents conflits, que ça n’est pas le cas de tout le monde. Pour le reste combattons les injustices et les extrémismes, oui. Et comme le dit Madonna : « world peace ».

      • Encore une fois, tu réponds à côté, en esquivant les points qui sont pourtant importants : pourquoi Israël ne respecte pas les résolutions de l’ONU et autorise la colonisation reconnue illégale par la communauté internationale ?

      • 1) Israël n’attend pas après l’ONU pour prendre les décisions qui s’imposent et heureusement sinon ça ferait bien longtemps qu’Israël n’existerait plus.
        2) Les résolutions votés par l’ONU le sont par des pays largement majoritairement hostiles à Israël
        3) Pour illustrer le point 2) Rien qu’en 2014, il y a eu 20 condamnations de l’ONU à l’égard d’Israël et une seule à l’égard de la Syrie ou de la Corée du Nord !
        Un autre graphique sur les résolutions de l’ONU en 2011-2012

    • Merci pour ce commentaire. Non, les personnes qui sont contre la politique, illégale, de colonisation de ce qui est maintenant l’Etat Palestinien. De plus, pourquoi l’Etat d’Israel aurait plus de valeur que l’Etat Palestinien? Historiquement aucun des 2 n’existait! Les palestiniens peuvent seulement revendiquer vivre sur ces terres contrairement a une partie de la population israélienne qui s’y est installée.
      Personnellement ce qui me choque et m’a toujours choque (je ne suis pas experte en géopolitique donc c’est juste mon sentiment) c’est que Israel, en tant qu’Etat, a imposer sa population (je comprend la population de la Palestine, qui aime se faire prendre sa terre?), puis a deliberement attaque les populations hors de ses frontières pour s’agrandir tout en se cachant derriere l’antisémitisme des que la communauté internationale veut réagir. Ok Israel ne fait pas mieux que l’Australie avec les Arborigenes ou les USA avec les natives mais cela ne veut pas dire que c’est tolerable.
      De plus, etre contre la colonisation illegale ne veut pas dire pro-Hammas ou pro-terroriste non plus.
      Il serait temps pour les personnes de différentes confessions de laisser la religion a la sphere privée et pour les personnes de confessions juive de pardonner aux autres et de permettre d’avancer tous ensemble. En tant qu’êtres HUMAINs.

  5. Paris est devenue la ville la plus antisémite d’Europe…. merci aux islamo-gauchistes de piétiner toute idée de vérité ou de justice en déversant leur haine du juif, qu’ils appellent « antisionisme », en hannonant comme des analphabètes qu’ils sont souvent leur petit slogans

  6. Bonjour,

    Je me suis arreté à ça : Les citoyens israéliens, qu’ils soient musulmans, juifs, chrétiens, ou athées sont égaux. Ils ont le droit de vote et d’éligibilité. Par exemple, les députés arabes israéliens forment le troisième parti du parlement.

    Très sincèrement, je pense que vous êtes un extrémiste et vous faite de la propagande. Cela rappelle évidement ce que les allemands disaient à une certaine époque…

    Cordialement.

    • Effectivement, comme vous, je suis outré par l’inexactitude de ces propos : Les musulmans n’ont pas d’obligation vis à vis du service militaire et les athées ont de gros problèmes pour se marier, le mariage civil n’existant pas.

      Et oui, Israël n’est pas un état parfait. Loin de là. Y compris dans sa politique de défense. Mais pour pouvoir le voir, il faut déjà accepter la réalité et ne pas tout nier en bloc en assimilant des faits incontestables, des vérités irréfutables à de la propagande… Alors, oui, on peut critiquer Israël, de manière juste et honnête. Mais assimiler cela aux discours outranciers de Goebbels, ça serait presque drôle si n’était pas cru dur comme fer par des fanatiques, des ignares se croyant bien-pensant ou des faibles d’esprit ne sachant pas vérifier une information.

  7. L’algérie non plus n’existait pas avant l’arrivée des français c’était une province ottomane comme tout le maghreb.

    La majorité des état colonisés c’est pareil.

    Le fait de balayer d’un revers de la main la réalité des extrémistes racistes juifs (je condamne autant l’état islamique d’ailleurs) est ridicule.

    Quid des abrutis de la LDJ , Quid de NETANYAHOU, Quid des rabbins de la haine rav ron chaya dzonovitz etc..?

    Il n’y a aucune democratie au moyen orient et la seule relative serait la turquie voir l’iran actuel avec des modérés aux gouvernements, surement pas le régime sioniste.

    L’antisémitisme n’existe pas il y’a du racisme anti-juif c’est tout, et c’est d’ailleurs pas plus fréquent que les autres racismes.

    Il y’a surtout du racisme juif contre les non juifs et le régime sioniste le légitimiste à l’échelle d’un territoire épuré ethniquement de ces habitants d’origine (palestiniens chassés) en instaurant un état juif à majorité ce qui est du racisme à l’état pure avec un droit au retour (donc au vol de terre de palestiniens effectivement chassés), des murs de 10m de haut pour séparer les gens, des bus séparés entre « race ». L’horreur totale.

    Les vrais français doivent s’indigner, c’est un devoir.

    Heureusement, il y’a des espoirs de paix dans la région, notamment vu l’accord de paix entre l’iran et les grandes puissances.

    En conclusion, l’auteur de cet article est 0 culturellement, intellectuellement et surtout humainement.

  8. Excellent article, très factuel et « lucide » sur cette réalité.

    La page « Je ne suis pas Charlie » sur Facebook (47k membres) est un exemple de tout ce qui est décrit ici. Théories du complot (tous les Jihadistes Français sont INNOCENTS et victimes d’opération en Fasle flag), Francophobie, délire de persécution (l’administratrice se dit victime de censure mais elle bloque et supprime tout commentaire et/ou critique objective qui ne vont pas dans son sens), concurrence victimaire (Shoah – Palestine), propos antisémites (sous couvert d’antisionisme) et adeptes de la parole des Dieudonné/Soral… et malhonnête intellectuelle affligeante…

    Bref, cette page est clairement anti-Républicaine et antisémite et elle « conforte » « ces » (pas d’amalgame… sic) musulmans dans leur repli communautaire alors qu’ils se disent être victimes de rejets et racisme de la part de la société…

  9. A voir le nombre d’arabes qui déversent joyeusement et sans modération leurs dégeulis antisémites
    dans les commentaires concernant l’évenement Tel-Aviv sur Seine, mais qui d’un autre côté cherchent
    par tous les moyens à instaurer un califat en Europe et imposer leur chaaria à tout le monde,
    on a vite fait le compte. Que ceux-là ne se méprennent, les idées affabulatrices d’un soral qui essaye de
    nous vendre son concept de « réconciliation nationale » (entre musulmans et chrétiens) ne tiennent pas.
    Nous savons aujourd’hui exactement qui est notre réel ennemi. Que les (…) soit surreprésentés
    dans certaines branches artistiques, intellectuelles ou médiatiques peut en emmerder certains, soit.
    Mais il n’en menacent néanmoins pas l’intégrité physique des francais / européens de souche.
    Bien au contraire des mamelouks qui eux se rêvent ici en terre d’Islam dans 30 ans.
    A ces derniers qu’ils se méfient, l’europe du nord a montré à travers une capacité de barbarie
    bien supérieure à celle de n’importe quel groupuscule islamiste actuel.

    • Toi tu es un nationaliste raciste, fan de Soral, non ? Je l’ai deviné avec ça : « Mais il n’en menacent néanmoins pas l’intégrité physique des francais / européens de souche.Mais il n’en menacent néanmoins pas l’intégrité physique des francais / européens de souche. »

      • Apparemment tu ne sais même pas lire.
        Soral est une merde insignifinate, un sac à merde, un dragueur raté devenu vendeur de navets.
        Qu’en à toi, tu fais apparement partie de ces (…) que mère intelligence a oublié de bénir à la naissance.

  10. Que les juifs soient en France ou ailleurs je m’en fout. Mais qu’ils arrêtent de foutre la merde, ou alors qu’ils en finissent une bonne fois pour toute et arrêter de faire chier les autres avec leurs querelles de voisinage. En ce moment c’est « Tu ne nous soutient pas ? Alors tu es antisémite »

  11. Je ne peux pas répondre à une autre réponse, je continue ici : le graphe oublie que les pays du conseil restreint peuvent poser leur veto sur une résolution. Tu verras ici : http://www.un.org/fr/documents/sc_vetos.shtml la liste des vetos déposés, la Syrie est protégée par la Chine et la Russie, tandis qu’Israël l’est par les États-Unis. Et malgré ça, il y a des résolutions contre ce pays.
    Israël est l’un des seuls pays qui occupe *illégalement* des territoires, et qui continue de coloniser d’autres terres.
    Comment aimer, voire respecter un pays qui ignore les injonctions de la communauté internationale ?
    Ne comparez pas Israël à la Syrie ou la Corée du Nord, cette comparaison n’est vraiment pas flatteuse pour Israël !

    Je parle là d’un pays évolué dont une grande partie de la population n’aspire qu’à la paix, et au vivre ensemble, mais dont les décisions des dirigeants font que ce pays devient un pays agressif et injuste.
    Mettre dans le même panier les gens qui critiquent Israël et les antisémites est une vision aussi stupide et limitée que ceux qui considèrent que les juifs Français (voire Israéliens) sont responsables de ce qui se passe en Palestine/Israël. Vous semblez plus intelligent que ça, donc retirez vos œillères et essayez d’avoir un discours plus ouvert, sans prendre aveuglément parti.

  12. « En fait, sur ce bout de terre, il y a à peu près tout eu, sauf un Etat Palestinien.Donc, rappelez-moi comment les sionistes ont pu « voler » quelque chose qui n’a jamais existé? »

    Sérieusement ? C’est comme ça que vous défendez la politique coloniale israélienne et la création ad hoc de l’état d’Israël ?
    Parce que dans ces cas-là, le peuple américain a bien fait d’exterminer les peuples indiens. Parce qu’avant les colonies américaines, il n’y avait pas d’état Amérindien. Pareil pour la colonisation africaine. Avant l’arrivée des européens, il n’y avait pas d’état africain, la preuve, suffit de voir les frontières en Afrique pour comprendre comment on s’est approprié les lieux, à grand coup de lignes droites.

    Le problème c’est que autant les Palestiniens que les Israéliens ne veulent reconnaitre leurs torts et défendent leurs action dans une propagande grotesque. Je ne sais pas si vous vous rendez compte mais en 1947, le Royaume-Uni transfert son mandat (un des noms de la colonisation et donc totalement illégitime au regard du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes), à l’ONU qui décide ensuite la création d’un partage des terres et la création d’un État Israélien.

    Alors d’abord, le poids des pays occidentaux dans le vote de l’ONU à l’époque était extrêmement fort, ajoutant à cela l’horreur et la culpabilité vis-à-vis de la Shoah et vous avez tout pour faire un vote plutôt biaisé, qui n’a pas vraiment pris en considération les désirs du peuple palestinien qui, comme vous le démontrez parfaitement, a subi depuis des milliers d’années l’oppression d’envahisseurs et de colonialistes, sans avoir jamais eu d’autonomie (mais est-ce une excuse pour les en priver à tout jamais ?).

    Le mouvement sioniste est né parce que l’antisémitisme en Europe sévissait de plus en plus, beaucoup de juifs ont du fuir les pogroms et ont réussi à s’installer en Palestine. Quelques grosses fortunes comme les Rothschild ont aussi aider à l’installation de juifs en terres palestiniennes (avec l’achat massif de terrains) mais le problème, c’est qu’elles ont aussi profité du pouvoir colonial britannique pour pousser à la création d’un Foyer National Juif.

    En 1948, il n’y a qu’un tiers de juifs de toute nationalité, les territoires étant en majorité arabes. Et pourtant le plan de partage prévoit une division identique (ce qui n’est pas équitable) et surtout, l’état israélien sera continu, l’état palestinien étant fractionné en trois morceaux donnant une force puissante aux Israéliens (bonjour les droits de douane, fermeture des frontières, etc.). La contestation du partage est totalement légitime et le partage absolument inégal.

    Les guerres provoquées par les états arabes voisins sont injustifiables mais l’Israël en a profité pour récupérer des territoires au détriment des palestiniens. Regardez aussi la riposte aux roquettes du Hamas, le blocus de Gaza et j’en passe d’autre. Les revendications du Hamas sont injustifiés, tout comme celles des courants les plus extrémistes d’Israël. Dans un territoire comme celui-là, avant tant d’histoire venant de tant de culture et de religions différentes, un état israélien ou un état palestiniens n’ont pas lieu d’être et même si c’est une utopie, la meilleure solution serait un état unique mixant les différents peuples sans appellation israélienne, juive, arabe ou musulmane.

    Si l’antisémitisme est inacceptable, les attaques du Hamas affreuses, on peut (et l’on doit) être critique envers l’état israélien (sans être antisémite), on peut être contre l’idée sioniste sans être antisémite et ne pas laisser le gouvernement israélien faire ce qu’il veut, comme il le veut, tout comme l’on doit être critique envers l’autorité palestinienne et ne pas la laisser faire ce qu’elle veut, comme elle le veut. Ce conflit est d’une grande importance dans la paix mondiale, c’est pour cela qu’on s’y intéresse tant et c’est pour cela qu’il est important que la communauté internationale s’en mêle et qu’on arrête de défendre becs et ongles l’un ou l’autre des camps.

  13. J’ai arreté de lire l’article presque des le debut quand il dit « ce nest pas un apartheid car ya un arabe … » Ca fait comme le gars qui dit qu’il nest pas raciste car il a un noir dans sa famille. ET puis larticle est debile car on peut etre arabe et juif, les plus connus en france, Gad Elmaleh, Cyril Hanouna, KEv Adams etc.. donc le gars confond religion et ethnie . a partir de telles inupties, je pense que le journaliste devrait eviter de pondre des articles.

    • Alros ce que je denonce aussi cest qu’en france, ya cette haine envers les juifs car les peines encourues ne sont pas les memes
      par exemple si dans la rue un gars dit « sale arabe » le gars n’aura rien , meme pas d’amende, il suffit qu’un gars dise « sale juif » il encourt 3 ans de prison (je sais pas combien cest en fait)
      Ce que je comprend pas cest pourquoi le sale arabe (sale noir aussi d’ailleurs) passe, mais pas le sale juif. Je ne suis ni arabe ni juif ni noir, mais je comprend pourquoi pas le racisme est plus punissable envers les uns qu’envers les autres, ca doit etre aussi blessant pour arabe ou noir ou meme un chinois. D’un point de vuie neutre je ne comprend pas cette inegalité, pour ma part celui qui dit sale arabe devrait avoir la meme peine que celui qui dit sale juif. Et je pense que cette haine deja en france viendrait de là
      Ensuite concernant la SHoah, faut arreter cette victimisation surtout si la personne a 18 ans elle n’a pas vecu. Mais pour mieux l’expliquer regarder le document de Yoav Shamir « Defamation » (ca se trouve sur dailymotion ou arte ) car la seoncde guerre mondiale on oubliem ais il n’yavait pas que les juifs comme victimes, comme sils sapproprier ce malheur mais les tziganes, les handicapés, les resistants, ceux qui cachés des refugiés et les juifs et aussi els homosexuels etaient condamnés
      Si quelqu’un peut me repondre d’un point de vue assez neutre ( je ne veux pas d’un commentaire pro-racistes ou pro juif )

      • Je suis d’accord avec toi sur le premier point : il y a une différence de traitement selon l’insulte, par exemple. :/
        Après oui, il y a aussi eu beaucoup de morts arméniens aussi… etc, et des immigrés enrôlés en première ligne au combat, surtout de africains. Mais bon les juifs ont beaucoup souffert, comme les autres, mais avec plus de pertes.
        Après je ne parlerai pas de « victimisation » mais que certains en profitent, c’est vrai. N’oublions pas que si certains musulmans insultent les juifs, certains juifs insultent les musulmans… et ainsi de suite.
        Moi ce qui me dérange c’est que la colonisation des pays africains, etc, par la France, on en parle très peu, à l’école, etc. Alors que le génocide juif, on en parle beaucoup (et c’est très bien, sauf chez les enfants même pas au collège, à mon avis). Faut pas faire de différences entre les crimes contre les juifs et ceux contre les autres.
        Aujourd’hui, le racisme est partout, pas « particulièrement » contre les juifs. Voilà.

  14. Certains juifs toujours d’une mauvaise foi extrème que même les frontistes n’ont pas l’audace d’avoir.

    Toujours à faire du chantage à l’antisémitisme pour justifier tout et n’importe quoi, en mélangeant certes des commentaires réellement antisémites avec des critiques d’Israél et de son ingérence dans la politique et la culture en France pour effacer leur crime.

    Je n’ai aucune sympathie pour les juifs même si je n’aime pas trop le racisme quand je vois l’hypocrisie, la mauvaise foi et les privilèges extrèmes qu’ils abhorrent: les milliers de personnes tués, les enfants qui pourraient être les nôtres, les bébés brûlés ça les juifs s’en foutent tant que c’est des goys, on les a pas entendu, par contre que les gens s’érige contre une manoeuvre politicienne Israélienne en plein Paris avec l’argent du contribuable, bouuuuhh antisémitisme, et toujours pas un mots sur les exactions d’Israél.

    Une hypocrisie d’un extrème, je sais pas si ça existe chez d’autres peuples.

    • 1940 : « les milliers de personnes tuées, les enfants qui pourraient être les nôtres, les bébés brûlés ça les francais s’en foutent tant que c’est des juifs »… Assez marrant de voir les francais donner des lecons aux juifs en la matière.

  15. Franchement Frank-David, tu es capable de mieux que cet article truffé de raccourcis et insultant à l’égard de ceux qui s’opposent à la politique d’Israel en tant qu’Etat sans pour autant être antisémites.
    Faire l’amalgame entre antisionisme et antisémitisme n’est rien moins que du terrorisme intellectuel, la dernière arme de ceux qui n’ont plus d’arguments pour défendre/justifier la politique d’Israël.
    Le sionisme est aujourd’hui dépassé. C’est une doctrine du 19e siècle qui visait à l’établissement d’un foyer national juif en Palestine. Objectif atteint depuis presque 70 ans donc le sionisme n’a plus grand sens aujourd’hui (cf. le courant du post-sionisme de Shlomo Sand et autres intellectuels israéliens qui avait eu un certain succès il y a quelques années mais qui est semble-t-il moins populaire dans le climat réactionnaire qui domine en Israël aujourd’hui). Donc, je ne sais pas ce que c’est que d’être antisioniste aujourd’hui. La majorité de ceux qui disent être antisionistes (par opposition justement à antisémites) sont simplement opposés à la politique d’Israël (notamment colonisation et système d’apartheid, car oui Israël pratique aujourd’hui de facto une politique intérieure d’Apartheid!). Ils ne veulent en aucun cas la « destruction de l’Etat d’Israël »! Ton raccourci absurde reviendrait à admettre que les opposants à la politique d’apartheid en Afrique du Sud souhaitaient la destruction de cet Etat…

    Ensuite, sur la colonisation, pardon de te dire que tu es (et tu le sais parfaitement) totalement hors sujet. On s’en fout qu’aucun Etat palestinien n’existait avant 1947! Ton énumération chronologique d’écolier qui a appris sa leçon par coeur me fait sourire… Ce qui importe en revanche, c’est les villages arabes rasés et décimés, les populations massacrées, pendant la guerre de 1948. Et surtout, ce qui est aujourd’hui critiqué, c’est la colonisation actuelle, celle des territoires palestiniens en cisjordanie, le blocus de Gaza, etc. C’est en cela qu’Israel est un Etat voyou, qui viole le droit international, et c’est là dessus que se concentrent, à juste titre, les critiques de ceux qui se qualifient d’antisionistes.

    En conclusion, je trouve que ton article, réducteur et volontairement « grossier » dans la présentation des choses, ne fait que mettre de l’huile sur le feu et creuser un peu plus le fossé entre pro-israéliens et pro-palestiniens « modérés » (car dans le fond je pense que tu es un modéré). Oui, il y a une montée de l’antisémitisme en France qui est insupportable. Malheureusement ta prise de position visant à stigmatiser ceux qui osent critiquer Israël ne va pas dans le bon sens…

    • Salut Bart, ça fait un bail !
      Comme je l’ai dit dans un autre commentaire, je ne dis en aucun cas que ceux qui s’opposent à la politique israélienne sont antisémites. Je dis simplement que ceux qui clament être « antisionistes » en rabâchant les mêmes arguments douteux dans un discours rempli de haine le sont. Comme tu l’admets toi même tu ne « sais pas ce que c’est d’être antisioniste aujourd’hui » mais tu m’accuses de faire du « terrorisme intellectuel » en l’associant à de l’antisémitisme, il faut être cohérent ! Tu ajoutes que c’est l’arme de ceux qui n’ont plus d’arguments pourtant j’ai, il me semble, bien expliqué et argumenté pourquoi antisionisme n’avait pas de sens aujourd’hui. Le sionisme veut dire quelque chose, et c’est sans ambiguïté, par conséquent l’antisionisme a un sens. Un sens dépassé aujourd’hui puisqu’Israël existe effectivement depuis 70 ans (si ce n’est être pour le démantèlement ou la destruction d’Israël).

      Après tu m’expliques qu’il y a un abus de langage et qu’en fait antisionisme c’est être contre la politique d’Israël. Pardonne moi mais tu te trompes totalement. Être contre la politique d’Israël se dit « être contre la politique d’Israël ». Il n’y a pas de mot spécifique pour ça. Va te balader un peu sur le net et tu verras comment antisionisme est utilisé. Je ne vais pas apprendre à un avocat de ton niveau l’importance de la précision du langage.

      Après tu affirmes qu’Israël, contrairement à ce que je dis dans mon article arguments à l’appuie, pratique une politique d’apartheid et est un état colonisateur. J’attends tes arguments parce qu’à part les implantations israéliennes sur des territoires disputés qui effectivement mettent de l’huile sur le feu, j’aimerais sincèrement les connaitre.

      Après tu parles de mon « énumération d’écolier » mais encore une fois tu affirmes qu’il y a eu des villages rasés et des populations décimés, donne moi des exemples, donne des faits parce que jusque là à part prendre un ton condescendant qui commence à me chauffer les oreilles, je ne vois pas la queue d’un argument ou d’une preuve dans ce que tu affirmes.

      Dans ton dernier paragraphe, tu m’accuses à travers cet article argumenté de faire monter l’antisémitisme. Chapeau bas comme le dit Dieudonné.

  16. Critiquer Israel, notamment pour sa politique etrangere, c’est l’exercice du libre-examen tout simplement. C’est un fait que ce conflit cree un reel sentiment anti-semite. Et c’est malheureux. Mais il y a aussi beaucoup de pros Israel qui recupere le « Malheur » juif pour interdire toute critique d’Israel. C’est rentrer dans le jeux des anti-semites! Et c’est tout autant detestable. Car si la critique d’Israel existe, cela confirme bien la reconnaissance de cet ETAT. Ce dont les palestiniens ne jouissent pas. Et tout etat doit accepter la critique.

    Cet « article », mot bien flatteur a la serie de mensonges que ce texte contient, denature totalement le debat. Et il contient bien des mensonges par omission. Lors de la derniere intervention a Gaza, les militaires avaient pour ordre de tirer sur TOUT civil en vue dans les zones proscrites, comme indiques par le temoignagnes de dizaines de soldats israeliens. Quand il dit que lorsqu’un israelien commet un acte terroriste en Palestine, tout le monde en Israel est scandilise… on apprend qu’en fait pas vraiment: les victimes ne recevront pas la meme indemnisation d’Israel que si un crime similaire avait ete commis dans l’autre sens. Le droit au terrorisme est donc asymetrique? Israel ne peut pas envahir « un pays qui n’existe pas »… alors que beaucoup de pays dans le monde ont deja reconnu l’etat de Palestine… Et, pour rappel, Israel a envahi pas moins de 5 fois le Liban en violation de toute regle elementaire du droit international. Le Liban n’existe donc pas? ETC ETC. En bref, article de propagande. A vomir.

  17. Il n’y a jamais eu d’Etat Apache, donc il n’y a pas eu de colonisation des Amériques. Pas d’Etat aborigène donc pas de colonisation de l’Australie. Pareils en Afrique quand les blancs sont arrivé, on ne peut pas vraiment dire qu’on leur ai volé quoique ce soit puisque ça n’existait pas.

    A mais en fait : on peut donc s’installer partout où il n’y avait pas d’Etat. Comment d’ailleurs tous ces pays ont osé demander leur indépendance dans les années soixante alors qu’ils n’avaient jamais existé. Dites moi si la Côte-d’Ivoire, le Togo, le Cameroun avaient existé avant nous venions apporter la civilisation à ces peuples inférieurs. Ils ont beau jeux maintenant de se dire des Etat. Ils devraient plutôt nous remercier. C’est vrai qu’on leur a détruit quelques villages, mais puisqu’ils n’étaient pas organisés en état indépendants c’était complètement légitime.

    A mais en fait monsieur FranckDavid, votre discours est exactement le même que celui de tous les colons de tous les temps. A oui, je me rends compte maintenant que c’est pratique de penser comme vous, en tout cas quand on est du bon côté du mur.

    • Bien dit. Mais j’apporterais une nuance: colonisation et extermination. Apache = extermination. Habitants de Cote d’Ivoire = colonisation. Palestiniens = ?

  18. Pingback: Qui ose soutenir Israël aujourd’hui ? | Geeks and Politics
  19. j’ai lus tout ces commentaires antisémites et racistes de la part de personnes qui ne savent même pas comment est fabriquer un papier toilette, a part les insultes et les critiques leurs cerveaux s’arrêtent de fonctionner, les juifs qu’ils soient sionistes, orthodoxes, ou ultra-orthodoxe, ce sont après tout des êtres humains avec leurs qualités et leurs défauts, mais pourquoi ces champions de l’insulte et de la critique n’essaient pas leurs talents contre leurs gouvernements et leurs concitoyens qui ont fait de ce monde un vrai dépotoir d’ordures, outre le terrorisme au nom d’une religion qui n’a rien a voir avec eux ni de près ni de loin, la criminalité, le banditisme , la haine et la méchanceté circulent dans leurs veines en même temps que leur sang, les juifs sionistes ou non, ont le droit de se défendre et de défendre leur communauté, car si ces champions de l’insulte et de la critique réfléchissent bien ils découvriront que Dieu a crée les juifs, tout comme il a crée les autres nations, mais qu’il a préparé le châtiment suprême pour ceux qui commettent la destruction sur terre, et quand on regarde bien, on remarquera que ceux qui commettent la destruction sur terre ce n’est certainement pas les juifs, mais bel est bien les Arabes et les soi-disant musulmans a bon entendeur salut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s