Tu es juif ou tu es français ?

drapeau

Tu es d’abord français ou d’abord juif ? Pourquoi es-tu si passionné lorsque l’on parle d’Israël ? Juif, ça n’est pas une nationalité, non ?

Toutes ces questions, je les ai entendues dans tous les sens. Je peux concevoir qu’il n’est pas évident parfois, pour mes compatriotes non juifs, de faire la part des choses.

La réponse commence par une réponse simple : un français juif est d’abord français. Même s’il vous soutient parfois le contraire, il se trompe. Où qu’il aille dans le monde ailleurs qu’en France, il ne se sentira pas chez lui et il ne sera d’ailleurs pas considéré autrement que français. Sa judéité sera au maximum un détail. Sa culture, son humour, sa manière de vivre, sont français. Même en Israël, il sera toujours « le français ».

Evidemment l’identité d’un individu ne s’arrête pas à sa nationalité. Sa région, sa ville, ses passions, ses origines, etc. composent son identité de la même manière que sa religion.

Mais toi, tu n’es pas religieux, pourquoi tu nous bassines toute la journée avec les juifs ?

Parce qu’on ne me laisse pas le choix.
Parce que quand Merah tue des enfants juifs, il n’y a que 10 000 personnes (et quasiment que des juifs) qui manifestent dans les rues de Paris contre 4 millions pour les attentats de Charlie.
Parce qu’il y a un an dans les rues de ma ville, on criait « mort aux juifs » sans que personne (à part les juifs et quelques politiques jewish-friendly) ne réagisse.
Parce que les salopards comme DIeudonné ou son pote Soral remplissent les salles et ont des centaines de milliers d’adeptes. Parce que le BDS, qui appelle au boycott des produits israéliens en soi-disant solidarité avec les palestiniens, révèle quotidiennement sa haine du juif en généralisant leurs appels au boycott aux artistes juifs (comme le chanteur juif américain Matisyahu) ou aux produits cachers. Ce sont eux qui plantent les graines de l’antisémitisme des quartiers. Ce sont eux qui donnent des idées aux plus fous.

Mais aussi parce qu’encore aujourd’hui toutes les synagogues et tous les lieux qui ont un lien avec le judaïsme ont besoin d’avoir une voiture de police en permanence et parce que des soldats armés jusqu’au dents doivent rester devant nos écoles jours et nuits pour que l’on puisse simplement vivre sans se faire canarder par un terroriste islamiste. Je refuse que ce quotidien finisse par devenir normal.

Parce qu’il ne peut pas y avoir un seul post sur Internet où l’on parle d’un artiste juif, d’une personnalité juive ou de n’importe quoi en rapport avec Israël ou les juifs sans qu’il y ait un déferlement de commentaires antisémites. Je vous mets au défi de trouver UN SEUL post d’un journal (Huff Post, Libé, le Figaro, BFM, etc.) qui me donne tort. 

En écrivant tout ça, j’espère faire réagir non pas seulement les juifs acquis à ma « cause » mais mes compatriotes non-juifs : musulmans, catholiques, protestants, orthodoxes, boudhistes, athées, etc. On a besoin de vous. On a besoin que vous rejetiez en bloc tout cela avec autant de fermeté que celle dont on a fait preuve lorsque l’on défendait notre liberté d’expression.

Pourquoi cet attachement si passionné à Israël, ça n’est pas ton pays ?

D’abord parce qu’Israël est la terre de mes ancêtres, la terre du peuple juif depuis le début, la terre où lorsque tu creuses n’importe où tu trouves des vestiges de plusieurs milliers d’années qui racontent notre histoire.

Aussi pour ce que ce pays représente. Tous ces juifs persécutés, comme l’ont été mes grands-parents et arrières grands-parents, depuis des siècles en Europe ou dans les pays du Golfe, qui se sont réfugiés sur la terre de leurs ancêtres pour fonder cet Etat où ils sont enfin à nouveau chez eux (la définition du sionisme) est quelque chose de bouleversant. Tout le chemin parcouru depuis. Tout ce que ce pays a pu accomplir en si peu de temps.

Egoïstement aussi je dois l’avouer, même si je suis français avant tout, je ne suis pas tranquille et je ne suis pas tranquille pour ma famille. Israël c’est aussi notre plan B. Le plan B de tous les juifs d’Europe et du reste du monde.

En attendant, je vais continuer à me battre pour que l’on reste sur le plan A… J’en profite pour demander à Madame Hidalgo de corriger les agendas distribués par la mairie de Paris aux élèves du CM2 où Israël à été rayé de la carte, remplacé par la Palestine (il n’existe pas encore d’Etat Palestinien, mais une Autorité Palestinienne, par contre, jusqu’à preuve du contraire Israël existe).

8 réflexions sur “Tu es juif ou tu es français ?

  1. Salut, pourquoi ne pas tourner le débat sur pourquoi les juifs sont ils percutés ou méprisés ? Est ce que cela a lien avec Israël ? Est-ce le coté communautariste et inaccessible ? tout ces clichés bien véhiculé par « la vérité si je mens » (par exemple) . Aujourd’hui quelle est la situation réel ? qu’est ce que le français « de base » pense du peuple juifs ? Dieudonné et Soral ont un public difficilement ignorable de par le nombre aujourd’hui, pourquoi ? Il y a une crise identitaire énorme en France . qu’est-ce que c’est être Français ?

    • Je ne suis pas sûr de comprendre la première question. Il y aurait une ou plusieurs raisons qui justifieraient l’antisémitisme selon vous ? En fait, tout ça là, les juifs l’auraient bien cherché ? Et ce serait à cause d’Israël et de la complexité de se convertir au judaïsme ou d’entrer dans la communauté juive, preuve à l’appuie : la galère rencontrée par Eddy Vuibert ? Après vous parlez du français « de base ». Je ne sais pas ce que ça veut dire. Le français que l’on voit dans l’Amour est dans le pré, c’est ça ? Après vous dites qu’on ne peut pas marginaliser les publics de Dieudonné et Soral parce qu’ils sont nombreux (avec votre « pourquoi » qui ramène à « les juifs l’ont bien cherché »). J’avoue, encore une fois, que cette logique m’échappe. Les nazis étaient nombreux, les membres de l’Etat Islamique sont nombreux, so what ?

      Vous pourriez aussi vous poser la question : qu’est-ce que l’antisémite de base aujourd’hui ? Parce que concrètement l’antisémitisme d’extrême droite ou antisémitisme chrétien, celui qui prédominait pendant la 2e Guerre Mondiale, n’est plus vraiment celui qui tue aujourd’hui. Celui qui tue c’est celui que Valls a appelé « l’antisémitisme des quartiers » et que j’appellerais plus simplement l’antisémitisme musulman. Alors ce que le français « de base » pense du peuple juif ? Il va falloir être plus précis…

      Concernant la crise identitaire, parlez pour vous. De mon côté être français a un sens sans ambiguïté…

      • Je ne dis pas qu’il y a telles ou telles raisons qui justifient quoi que ce soit, je me questionnes, pourquoi le peuple juif est il persécuté. Il y a bien des raisons? Pensez vous que la majorité des Français est antisémite ou seulement un petit nombre ? ce que j’entends par Français de « base » c’est le blanc chrétien ou athée qui peuple la France au moins 90% ( voir Wikipedia Démographie de la France) Je ne dis pas qu’on ne peut pas marginalisé le public de Dieudonné ou Soral , je demandes « POURQUOI », autant de monde vas les voir en spectacle ou les écoutes) quant à la crise identitaire , j ai bien compris que vous vous sentiez Français , mais comme vous le dites dans votre article : une parties ( on ne sait pas combien ) des juifs on du mal a se sentir Français d’abord( la on parle des juifs en particulier, on pourrait parler de beaucoup de communauté dans ce cas), alors qu’ils le sont, j appel cela une crise identitaire , je peux me tromper , on soulève juste un problème en essayant de l’expliquer , c’est ça l’exercice non ? Je penses que l’antisémitisme de quartier est la résultante direct du conflit israelo-palestinien que je ne maîtrise pas du tout et qui ne devrait pas être importé en France… est ce qu’on ne parles pas la d’extrême contre extrême , est ce que tout les musulmans sont antisémites ?

  2. A mon avis c’est surtout que la question n’a pas de sens. Pourquoi faudrait-il un ordre ? Une nationalité et une religion sont deux choses totalement différentes et dissociées. C’est comme demander « Tu es d’abord Français ou végétarien ? », « Tu es d’abord Français ou sportif ? » , « Tu es d’abord Français ou boulanger ? »… bref la question elle-même est un non-sens.
    Il faut néanmoins reconnaître que cette question identitaire est récurrente, il existe donc un amalgame naturel ou a minima largement répandu.

    Selon moi être juif c’est une forme de double-nationalité. Au-delà de la « loi du retour » (l’état Israélien accueil tout juif du monde qui en fait la demande) qui permet de concrétiser juridiquement cette double-nationalité, c’est surtout une double culture. Tout comme une franco-russe sera attaché aux traditions de ses ancêtres, aux recettes de sa « babushka », et sera partagé lors d’un match de foot France-Russie, et se sentira concerné par Poutine, le juif Français (ou Français juif selon l’ordre choisi^^) sera attaché à l’Etat d’Israël, sera absent le jour de Yom Kipour, et parlera en salivant du couscous ou du gefiltefish mangé chez sa mère le vendredi soir.
    Pourtant est-ce qu’on demande de manière aussi récurrente à un Franco-Russe de faire un choix entre ses deux pays ? Sans entrer dans de la paranoïa, et essayant d’être aussi objectif que possible, il me semble que non.

    Jusqu’à il y a quelques années (où un filtre de censure a été appliqué) en tapant le nom de n’importe quelle célébrité dans Google, l’outil Google Suggest complétait automatiquement par « juif » – car c’était la requête la plus souvent tapée. « Patrick Bruel juif », « Nicolas Sarkozy juif », « Clara Morgane juive »… et à l’évidence ce n’était pas toujours vrai. Et on prêtait alors à chacune de ces célébrités dans ascendances ou des dépendances juives. Untel a un grand-père juif, untel est marié à une juive, untel a changé de nom pour faire moins juif, etc… Et curieusement Google Suggest ne proposait pas « Nicolas Sarkozy hongrois » par exemple. Ce qui parait pourtant tellement plus logique !
    La question de la judéité latente des individus passionne les foules.

    Il y a pour moi une explication à tout cela. Les juifs ont une particularité que peu de groupes ethniques ont : ils sont solidaires. De manière tacite, c’est dans la culture juive de se serrer les coudes.
    Peut-être à cause des persécutions historiques de ce peuple, peut-être par simple tradition, peut-être encore autre chose, mais le fait est que les juifs sont unis.
    Y aurait-il un dessein collectif ? Une volonté de dominer le monde ? Ce sont ces questions qui se soulèvent de par cette union et qui dérangent, de manière consciente ou inconsciente – mais dans tous les cas de manière malsaine et quelque part un peu paranoïaque.

    Je suis Français, je suis juif, je suis père de famille, je suis européen, je suis grand, je suis mince, je suis boulanger, je suis têtu, je suis maladroit, et tellement d’autre choses encore. Et tout ceci n’est en rien incompatible.

    • Le choix de cette question qui n’a pas de sens comme titre de l’article était évidemment volontaire. Je ne sais plus quel politique avait fait d’ailleurs récemment la distinction entre juif et français, comme s’il s’agissait de 2 choses nécessairement incompatibles.

    • Salut ! La comparaison entre un Français juif et un franco russe est pour moi absurde car russe n’est pas une religion. Je penses qu’il ne faut pas confondre peuple et religion. Comme tu le dis à la fin l’histoire du dessein collectif , la volonté de dominer le monde, je penses que ça peut rendre paranoïaque 🙂 mais à la hauteur du peuple, de la vie de tout les jours, je penses qu’on est sur une problématique plus simple que la domination du monde… je penses simplement que les gens ne connaissent pas la culture et la religion juive qui parait très fermée, donc quand on ne connait pas , on a peur , réflexe humain, et deuxièmement cette histoire d’entraide qui gène, le faites demain de ne pas pouvoir travaillé dans une entreprise juive parce que les dirigeant iront privilégier un juif. est ce une réalité ? est ce une fiction ? ils y a surement des cas , comme de partout, comme à une époque , si t avais un nom arabe tu ne trouver pas de boulot dans les grandes entreprises… pour mon cas, ayant travaillé dans le milieu de la nuit ,ou le relationnel et l’outil numéro un pour travailler, je peux dire qu’il y a des boites de nuits ou il est difficile voir impossible d’y bosser parce que tu ne fait pas parti de la communauté. Le problème c’est ces gens qui « bouteille de Dom Perignon à la main « réagissent » a la moindre étincelles des que ça parle d’Israël. C’est eux qui attise la jalousie et la haine. Tu peux pas surfer dans les hautes sphères de la société et te positionné en statut victimaire des que tu en a besoin. Je crois qu’il faut rester simple et au niveau de ce qui nous concerne dans la vie de tout les jours, parce que au final , on veut tous la même choses non ? une famille, une maison, la santé , vivre en paix, voyager bref profiter de la vie dans le respect mutuel. Pour moi les psychopathes comme Manuel Valls et le Crif sont en partis responsable de tout ces préjugée dégueulasse sur les juifs, en gros vous êtes pas défendu par les meilleurs…

      je tiens a dire que je soutiens à 200% le combat contre l’extrémisme et l’antisémitisme avéré.

      Et je tiens a dire aussi qu’on pourrait parler de ce genre de soucis sur de nombreuses communauté victimes ou non de préjugé, clichés… gitanes, asiatique, musulmane etc…

      Je suis Franco-Kabyle , baptisé non pratiquant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s