Fermeture des voies sur berges : la gestion de l’écologie par la gauche aussi bonne que celle de la laïcité

6054956-9033942

À la question : comment faire pour diminuer les émissions de CO2 à Paris ? Anne Hidalgo répond : on ferme les voies sur berges  on créé des embouteillages monstrueux !

Une commission d’enquête a pourtant donné un avis négatif très détaillé et argumenté, mais Madame la Maire persiste et signe : elle « ne reviendra pas en arrière ».

Quand on constate la faible fréquentation des piétons sur les quais le dimanche (ils sont piétonniers le dimanche depuis plusieurs années) – en dehors des beaux jours 2 mois par an dont 1 mois de Paris Plage –  on réalise à quel point cette décision n’a aucun sens.

La commission d’enquête précise : «Les reports de circulation entraînés par la fermeture de la voie sur berge affecteront de manière significative un secteur plus large que les Ier, IVe, VIIe et XIIe arrondissements», notamment les «Ve, VIe et VIIIe arrondissements subiront un report de près de trois quarts des véhicules qui ne pourront plus emprunter» la voie sur berge.

En gros les voitures vont passer juste au dessus là où il y a VRAIMENT des piétons et elles vont mettre 4 fois plus de temps à circuler pour bien intoxiquer tout le monde. Quel merveilleux calcul !

Etant donné la circulation déjà très dense, personne ne prend sa voiture par plaisir à Paris. On la prend majoritairement lorsque les transports en communs ne sont pas adaptés ou lorsque l’on a des enfants en bas âges (essayez de prendre le métro avec une poussette juste pour voir, ou pire encore en chaise roulante !).

Si l’on veut diminuer les émissions de C02 à Paris, il n’y a qu’une chose à faire : diminuer la circulation des véhicules à émission de C02, pas la rallonger !

Il y a plein de mesures possibles pour cela :
– Péage à l’entrée du centre de Paris pour les véhicules non électriques (comme à Londres)
– Favoriser encore plus l’acquisition de véhicule propre pour les parisiens (la Renault Twizy par exemple ne bénéficie d’aucun bonus écologique alors que c’est une voiture française, adaptée à la ville et non polluante)
– À terme interdir les véhicules les plus polluants dans la capital
– etc.

L’écologie version Hidalgo c’est un peu comme si pour pousser les gens à être végétariens, au lieu de les laisser bien cuisiner les légumes et rajouter du tofu, elle imposait la cuisson à la vapeur sans assaisonnement. Une cause noble à l’origine, mais une exécution débile qui ne finit que par faire chier le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s