Tous derrière Macron

Macron-LePen

Les premières estimations permettent d’éliminer le cauchemar que l’on pouvait craindre : Le Pen VS Mélenchon. C’est donc un très grand soulagement.

La France aurait été grandie en nous proposant un deuxième tour Macron VS Fillon. Nous aurions eu enfin droit à un vrai débat projet contre projet que nous n’avons pas eu durant toute la campagne. Malheureusement c’est Marine Le Pen que nous aurons au 2e tour face à Emmanuel Macron le 7 mai.

J’aimerais m’adresser aux fillonistes ce soir et les rassurer. Même s’ils sont déçus, Macron est une réelle opportunité pour la France d’avancer et de se moderniser. Il n’est pas – contrairement à ce que vous croyez – la continuité de François Hollande.

Il y a de nombreuses intentions similaires dans les programmes économiques de Fillon et de Macron. Il y a aussi des idées très fortes propres au programme de Macron :
– Le droit au chômage pour les indépendants et les entrepreneurs ainsi que les salariés qui démissionnent
– L’intention d’introduire une part significative pour les législatives et au gouvernement de personnalités de la société civile.
– La volonté d’établir une véritable parité au gouvernement et pour les législatives.
– La suppression du RSI et l’allègement des charges patronales

Macron incarne une vraie rupture politique. Celle que la France souhaite comme elle l’a exprimé ce soir en éliminant le candidat LR et le candidat du PS.

Il est temps de se rassembler non pas pour faire un front républicain mais pour adhérer à un vrai projet qui vous ressemble plus que vous le croyez. Je suis convaincu que vous ne voulez pas pour la France d’un programme économique catastrophique (celui de Marine Le Pen) qui plongerait le pays dans une situation dangereuse. Soyons donc tous derrière Macron pour qu’il gagne le 7 mai.

1er avril 2017 : Ce jour où la France s’est couchée

C8PLZekVoAE264w.jpg-large-2

Il y a des jours qui marquent plus que d’autres. Des jours où nous franchissons une étape de plus vers ce que nous redoutons tous.

Aujourd’hui, 1er avril 2017, malgré nos tentatives répétées pour éviter que cela ne se produise, pour la première fois depuis Vichy, une manifestation ouvertement antisémite va avoir lieu en plein Paris – place du Châtelet à 14h – avec la bénédiction des autorités.

Parmi les signataires, on retrouve le PIR (vous savez, ces anti-racistes sélectifs ?) et des associations qui se revendiquent pro-palestiniennes.

Hier, la Maire de Paris, Anne Hidalgo a envoyé une lettre au Préfet de Paris Michel Cadot afin de l’alerter sur le caractère antisémite de cette manifestation et lui a demandé de l’interdir. Il n’a rien voulu savoir.

Hier après midi, le Premier Ministre Cazeneuve et le Ministre de l’Intérieur Fekl se sont réunis à ce sujet. La décision a été claire : pas d’interdiction.

C’est donc en totale connaissance de cause que notre gouvernement autorise cette manifestation antisémite à Paris.

Pire encore, la contre-manifestation est interdite et les effectifs de police ont été triplés pour empêcher ceux qui souhaiteraient râler que l’on crie dans la rue « mort aux juifs » ou encore « Séparation du CRIF et de l’Etat » (mot d’ordre de la manif). Nous avions déjà vécu en 2014 ces cris de haine dans nos rues, mais pour se rassurer, on se disait que ça n’était au moins pas autorisé. Cette fois non seulement ils pourront le faire, mais la police – dont ils ont l’habitude de bruler les voiture ou contre qui ils jettent des pierres sur la tête – sera là pour les protéger. Le monde à l’envers.

Mais vous comprenez, nous sommes en période d’élections, il ne faudrait surtout pas faire de vagues. Tant pis pour les juifs. Et puis, il n’y aura pas de débordements avec les juifs, pas de magasins cassés, tout ça… Personne ne va en parler. Voilà le petit calcul de Hollande et Cazeneuve. Pas un seul des candidats à la présidentielle ne s’est exprimé sur le sujet alors qu’ils ont tous été mis au courant…

À un moment, chers juifs de France, il va peut-être falloir en tirer des conséquences. Après Ilan Halimi, après les enfants juifs assassinés à Toulouse, après les juifs assassinés alors qu’ils faisaient leurs courses de Shabbat, après les manifestations de l’été 2014 avec un arrière gout de pogrom dans certains quartiers et maintenant cette manifestation – avec la bénédiction de l’état – dont le seul objectif est d’alimenter cette haine qui a causée tous ces morts – que nous faut-il de plus pour comprendre ?

Avant de décider de partir, nous devons nous battre tant que nous en avons encore le choix. D’autant qu’une partie de plus en plus importante de nos compatriotes (juifs ou non) est prête à se révolter face à cette France soumise. L’union fait la force. Nous devons nous mobiliser tous ensemble. Comme dit mon ami Jeremie Herscovic « aujourd’hui la désobéissance est un devoir ». Nous serons là à 14h place du Châtelet pour faire face à cette bête immonde qu’est l’antisémitisme et pour faire face à cette partie de la France qui se couche. Il faut le faire pour nous, pour nos enfants et pour honorer la mémoire de nos ancêtres. Nous ne serons plus jamais des victimes.