Lettre ouverte à Renaud

Renaud-Album

Cher Renaud,

Je voulais te dire à quel point tu m’as touché avec ta dernière chanson « Hyper cacher ».

Tu as décidé de faire une chanson pour parler individuellement de l’Hyper cacher. Ce simple choix fait de ta chanson une chanson engagée.

Le 11 janvier 2015, nous étions 4 millions à « être Charlie » Place de la République. Tout le monde condamnait évidemment aussi l’Hypercacher mais personne ne serait descendu dans la rue pour ça, comme personne n’était descendu dans la rue pour les enfants assassinés dans une école juive 3 ans plus tôt. Depuis janvier 2015, les rassemblements devant l’hypercacher n’ont malheureusement rassemblé – quasiment – que des juifs. La récente commémoration annuelle a même été organisée par le CRIF…

Il ne s’agit pas là de faire de la concurrence victimaire mais simplement de remarquer que lorsque des juifs sont assassinés, en France ou ailleurs, habituellement, seuls les juifs s’en émeuvent. Et toi, tu en écris une chanson. Le tout sans basculer dans le convenu ou l’émotion artificielle, avec un ton juste, émouvant et tant de sincérité…

Tu ne t’arrêtes pas là ! À la fin de ta chanson tu dis :

Qu’ils reposent à Jérusalem
Sur la terre de leurs pères
Au soleil d’Israël
Je veux leur dédier ce poème
Leur dire qu’ils nous sont chers
Qu’on n’oubliera jamais 

Je t’avoue que j’ai du mal à m’en remettre. Il est donc possible de comprendre ce qui semble être une subtilité inaccessible pour tellement de gens : l’attachement des juifs pour Israël, sans pour autant les considérer comme des étrangers mais au contraire comme des frères. Il est donc possible de parler de Jerusalem sans dire « Jerusalem-Est occupé et annexé » mais au contraire parler de « la terre de leurs pères ».

Merci Renaud de m’avoir redonné de l’espoir et de m’avoir donné un peu plus le sentiment que ma place, en tant que français juif, est encore en France.

Merci.

Frank-David

———————————————-

http://www.deezer.com/plugins/player?format=classic&autoplay=false&playlist=true&width=700&height=350&color=007FEB&layout=dark&size=medium&type=tracks&id=122222822&app_id=1

Hyper cacher – Renaud

C’était un p’tit endroit pépère
Tout près du métro St Mandé
Qui vendait des produits casher
Pour les habitants du quartier
Un individu cagoulé
Suintant la haine de tous les pores
Armé comme un fourgon blindé
Et venu pour semer la mort
Soudain au magasin casher
Ce fut l’enfer, ce fut l’enfer

Il a tiré à tour de bras
Avec de la haine plein les yeux
Sur tout ce qui portait kipa
Sur les enfants, sur les p’tits vieux
Certains mouraient les bras en l’air
D’autres se cachaient où ils pouvaient

Le sang glacé c’était la guerre
Près du métro St Mandé
Et dans le magasin casher
C’était l’enfer, c’était l’enfer

Mais quelle est cette époque immonde ?
Nous avons perdu l’essentiel
Avec de la peur plein le monde
Avec de la haine dans le ciel

Qu’ils reposent à Jérusalem
Sur la terre de leurs pères
Au soleil d’Israël
Je veux leur dédier ce poème
Leur dire qu’ils nous sont chers
Qu’on n’oubliera jamais
Leur dire qu’ils nous sont chers
Qu’on n’oubliera jamais

 

Ces dangereux illusionnistes qui se prétendent de l’Islam moderne

illusionnistes

Tarik Ramadan et Wiam Berhouma ont plusieurs points communs.
Il n’a pas de barbe de salafiste, elle n’a pas de voile. Ils s’expriment tous les deux parfaitement. Ils sont intelligents et malins. Ils sont beaux. Mais ils sont tout sauf ces musulmans tolérants et modernes qu’ils prétendent être. Ils sont malheureusement loin d’être des cas isolés.

1- Ils ont la haine de la France et du monde occidental
Lui n’est « ni Charlie, ni Paris mais perquisitionnable ». Pour lui les victimes sont donc les musulmans qui ont été perquisitionnés dans le cadre des enquêtes sur le terrorisme et de l’Etat d’Urgence. Ceux qui ont été abattus chez Charlie Hebdo, devant des cafés ou au Bataclan ne méritent pas sa solidarité…

Elle, elle défile avec le Parti des Indigènes de la République (PIR) qui se déclare « anti-raciste et anti-sioniste » mais qui est en réalité une organisation dont l’objectif principal est de faire croire que le monde occidental persécute les musulmans sans oublier de vomir sa haine antisioniste antisémite. Pas un post sur leur page Facebook par exemple sur le professeur juif agressé il y a quelques jours à la machette.

2- Ils retournent la situation en faisant passer les défenseurs de l’égalité hommes/femmes et des valeurs républicaines pour des racistes islamophobes.

Capture d’écran 2016-01-23 à 10.39.06

3- Ils utilisent leurs théories complotistes pour isoler le monde musulman du monde occidental et créer la confrontation

Capture d’écran 2016-01-23 à 09.57.50

4- Ils utilisent la cause palestinienne pour exprimer leur antisémitisme et le propager
Leurs ennemis : les intellectuels juifs comme BHL, Finkielkraut, Zemmour, etc. Ils en sont obsessionnels. (Il suffit d’aller faire un tour sur leurs sites communautaristes pour s’en convaincre).

Wiam Berhouma, membre du collectif MAFED défilait deux semaines avant les attentats de novembres à l’occasion de la « marche de la dignité », appelant à l’intifada et au boycott illégal d’Israël dans les rues de Paris.

5- Ils discréditent les musulmans modérés ou athées en les faisant passer pour des imposteurs
L’imam modéré chaghoumi, l’écrivain palestinien Waleed Al-Husseini, l’écrivain franco-algérien Boualem Sansal, le philosophe Abdenour Bidar.

Allez faire un tour sur YouTube sur Chalghoumi, vous verrez : https://www.youtube.com/results?search_query=chalghoumi

6- Ils sont cul et chemise avec les organisations islamistes et sont les héros de tous les sites communautaristes musulmans comme Oumma.com
http://oumma.com/222404/une-professeure-de-confession-musulmane-ridiculise-fi

7- Ils sont soutenus par une partie de la gauche et l’extrême gauche
Alors que leur seul but est de créer une fracture en France et de monter les gens les uns contre les autres, nombreux sont ceux qui n’y voient que du feu, surtout à gauche et à l’extrême gauche, comme en témoigne cet article ou plutôt cette lettre d’amour sur Tarik Ramadan paru dans Libé :
http://www.liberation.fr/france/2016/01/03/tariq-ramadan-versant-inoffensif_1424067
Soumission de Michel Houellebecq devient réalité…

Qu’on ne se trompe pas, les musulmans modernes, les reformateurs de l’Islam existent. Malheureusement, la grande majorité de leur communauté ne veut pas d’eux pour les représenter. On ne les voit dans aucun salon, dans aucune table ronde communautaire, à l’honneur sur aucun site musulman, etc. Nous avons le devoir de les soutenir.

Cher Ilan…

Degradation-d-une-plaque-en-memoire-d-Ilan-Halimi

Cher Ilan,

Aujourd’hui je pense à tout ce que j’ai fait ces 10 dernières années. J’ai rencontré ma femme, je suis tombé amoureux, on s’est marié. On a eu un petit garçon. Il a maintenant 4 ans. Il est formidable. On attend une petite fille. Tu ne peux pas savoir, c’est un tel bonheur, tellement d’amour, tout paraît si insignifiant à côté…

Non, tu ne peux pas savoir. Tu ne sauras jamais…

On a le même âge. On est juifs tous les deux, parisiens tous les deux. Ton destin aurait pu être le mien et le mien aurait pu être le tien. A chaque fois que je pense à toi, je réalise avec tant d’intensité ce que l’on t’a volé. Quelle tristesse.

J’aimerais pouvoir te dire que tu n’es pas mort pour rien. Mais je suis désolé Ilan, je ne peux pas. Il y a eu d’autres morts. Beaucoup d’autres. Même des enfants.

Ta mort, comme celle de Sebastien Sellam, étaient pourtant les premiers signes de ce qui nous attendait. Les premiers signes de ce que l’on ne voulait pas voir. Aujourd’hui cette haine qui t’a fait endurer ces 3 semaines de calvaire et qui a fini par éteindre ta vie s’est répandue. Elle est sournoise et hypocrite avant de passer à l’acte. Elle considère qu’elle est une opinion, qu’elle est là pour une cause. Et ça va te faire mal de l’apprendre mais elle prolifère dans une indifférence quasi-générale.

Nous étions très peu nombreux – et quasiment que des juifs – à manifester quelques jours après ta mort. Nous étions les mêmes (environ 10 000) après que des enfants juifs ont été exécutés 6 ans après ta mort dans une école de Toulouse. Là encore, quasiment que des juifs. Même si la classe politique est à chaque fois unanime pour condamner les crimes antisémites, il a fallu attendre que tous les français soient visés pour que nous soyons 4 millions dans la rue.

Tu vas être déçu mais le fait que nous soyons tous des cibles de cette idéologie mortifère n’a rien changé. La haine antisémite est toujours omniprésente et très décomplexée. Elle est dans les commentaires de chaque article qui parle de toi ou de n’importe quoi en rapport avec le judaïsme ou Israël. Elle est dans les commentaires aussi de tous ces mêmes articles sur Facebook. Et là encore ceux qui réagissent pour s’en indigner sont dans la très large majorité des cas… des juifs.

Il y a moins d’un an la plaque qui a été posée à Bagneux pour te rendre hommage a été vandalisée. Heureusement tes parents ont eu la bonne idée de t’enterrer en Israël, loin de tout ça. Au moins maintenant tu y reposes en paix.

 

21 octobre 2015

Capture d’écran 2015-10-20 à 23.05.00

Ca y est, on y est, le 21 octobre 2015. Cette date qui m’a fait rêver toute mon enfance. Cette date emblématique du futur et qui sera demain le passé. Nom de Zeus…

A partir d’aujourd’hui, le retour vers le futur 2 n’aura plus jamais le même gout.

Heureusement qu’en 1989, Zemekis nous a fait rêver avec ce monde futuriste et ne nous a pas montré la réalité de ce qui nous attendait. L’espoir fait vivre, il valait mieux ne pas savoir…

Je suis pro-palestinien

1200px-Flag_of_Palestine.svg_

Les 13 raisons qui font que je suis pro-palestinien :

  1. Je suis pro-palestinien parce que je souhaite au peuple palestinien de pouvoir à nouveau voter. Les dernières élections présidentielles datent d’il y a 10 ans (les dernières législatives : 9 ans). Il n’y a aucune date d’élections prévue.
     
  2. Je suis pro-palestinien parce que je souhaite au peuple palestinien d’avoir la liberté de penser différemment que le Hamas ou le Fatah sans se faire torturer et/ou tuer publiquement. (Cf les soi-disant collaborateurs d’Israël tués par le Hamas. Source : Amnesty)
    https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2015/05/gaza-palestinians-tortured-summarily-killed-by-hamas-forces-during-2014-conflict/

  3. Je suis pro-palestinien parce que je souhaite aux enfants palestiniens de pouvoir regarder les mêmes films Disney que ceux qui ont bercé mon enfance plutôt que des émissions destinées à leur inculquer la haine du juif dès le plus jeune âge. 
  4. Je suis pro-palestinien parce que je suis contre le boycott d’Israël. Toucher à l’économie d’Israël, c’est toucher à l’économie palestinienne dont plus de 80% des exportations vont vers Israël et dont plus de 100 000 personnes travaillent pour des sociétés israéliennes.
    http://www.forbes.com/sites/carriesheffield/2015/02/22/boycott-israel-movement-stunts-the-palestinian-economy/
    http://www.pcbs.gov.ps/portals/_pcbs/PressRelease/Press_En_LFSQ22014E.pdf

  5. Je suis pro-palestinien parce que je dénonce leurs leaders qui détournent les aides internationales depuis toujours pour s’enrichir plutôt que les distribuer intégralement au peuple à qui elles sont destinées. (Cf Arafat propriétaire d’un magnifique duplex avenue Foch à Paris 16, la fortune d’Abbas, etc.).
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/10/31/97001-20111031FILWWW00460-la-veuve-d-arafat-nie-toute-corruption.php

  6. Je suis pro-palestinien parce que je suis pour que le peuple palestinien accepte l’existence de son voisin (la réciproque est déjà vraie et je m’en réjouis) plutôt que de croire en l’illusion qu’il disparaitra un jour comme cela est stipulé dans la charte du Hamas et leur est inculqué chaque jour partout.
    http://blogs.mediapart.fr/blog/esther-h/160109/la-charte-du-hamas-un-monument-de-haine-antisemite
    http://iremam.cnrs.fr/legrain/voix15.htm
    http://www.crif.org/fr/revuedepresse/la-charte-du-hamas-extraits-choisis/33533

  7. Je suis pro-palestinien parce que j’aimerais qu’ils arrêtent les violences contre les israéliens qui détruisent tout espoir de paix (missiles dirigés à l’aveugle contre des civils, attentats contre des civils, Intifada 1, 2, 3, X, etc.). La conséquence heureuse serait qu’il n’y aurait plus besoin de mesures sécuritaires comme l’interdiction d’accès aux moins de 40 ans à la mosquée d’Al-Aqsaa, les checkpoints, le mur, etc. et qu’ils pourraient donc circuler librement en paix.
    Clip du Hamas pour promouvoir les attentats au couteau sur des civils : https://www.youtube.com/watch?v=cEMyBxD2SBs

  8. Je suis pro-palestinien parce que j’aimerais que le Hamas arrête de se servir des enfants palestiniens en boucliers humains et qu’ils arrêtent de tirer leurs missiles à partir de zones habitées, de toits d’écoles ou de mosquées. Ils ne le font que dans le but sournois de gagner la guerre de la communication. Et ça marche. On a l’impression que l’armée israélienne ne tire que sur des enfants palestiniens et qu’elle vise des écoles.
    http://www.france24.com/fr/20140805-exclusif-reportage-hamas-roquette-gaza-israel-video-site-lancement

  9. Je suis pro-palestinien parce que ce gamin blessé de 13 ans, apprenti terroriste, alors qu’il a grièvement blessé un israélien du même age m’a malgré tout fait de la peine. Il est, parmi d’autres, victime de tout ce que les responsables de son peuple fabriquent depuis des décennies. Des gens profondément haineux, où les terroristes qui ont le culte de la mort en martyr sont glorifiés. 

  10. Je suis pro-palestinien parce que quand un extrémiste israélien assassine un bébé palestinien je m’insurge, je ne fais pas la fête dans la rue en tirant de joie et en offrant des bonbons aux enfants pour fêter ce meurtre comme le font les palestiniens après chaque attentat qui tue en Israël des femmes, des enfants et des civils innocents.
    http://coolamnews.com/le-fatah-distribue-des-bonbons-pour-feter-la-mort-des-parents-israeliens-assassines-jeudi-soir/

  11. Je suis pro-palestinien parce que je m’insurge de la désinformation qui est pratiquée dans les médias pour justifier les crimes de leurs extrémistes (Hamas, Fatah, etc.) plutôt que de les marginaliser et laisser ainsi la place à ceux qui pourraient être les interlocuteurs de la paix de demain et qui sont aujourd’hui totalement absents du paysage.
    http://www.20minutes.fr/monde/1707287-20151012-intifada-couteaux-attaques-cachent-desespoir-jeunesse-palestinienne

  12. Je suis pro palestinien parce que j’aimerais qu’ils puissent avoir la chance de vivre dans un état multi confessionnel. Qu’il y ait des chrétiens palestiniens, des musulmans palestiniens comme c’est le cas mais aussi des juifs palestiniens comme il y a des arabes israéliens qui peuvent vivre libre de pratiquer leur culte, avec le droit de vote et d’éligibilité, etc. Après l’incendie criminel du tombeau de Joseph la semaine dernière, nous en sommes loin… 

  13. Je suis pro-palestinien parce que je considère que ça n’est pas antinomique au fait d’être pro-israélien.

Et vous ?

Vous qui attisez la haine, vous qui criez le 17 octobre 2015 sur la place de la République 9 mois après le 11 janvier où nous étions tous Charlie « armes pour le Hamas, armes pour le Jihad » https://twitter.com/Laure92200/status/655397262546350082 , vous qui justifiez le Hamas et les attentats contre des civils innocents en parlant du « désespoir » des palestiniens comme si on pouvait justifier cela, vous qui appelez au boycott des israéliens et des juifs par amalgame au détriment même de ceux que vous défendez (Même Abbas le dit !), êtes vous vraiment pro-palestiniens ?

Tu es juif ou tu es français ?

drapeau

Tu es d’abord français ou d’abord juif ? Pourquoi es-tu si passionné lorsque l’on parle d’Israël ? Juif, ça n’est pas une nationalité, non ?

Toutes ces questions, je les ai entendues dans tous les sens. Je peux concevoir qu’il n’est pas évident parfois, pour mes compatriotes non juifs, de faire la part des choses.

La réponse commence par une réponse simple : un français juif est d’abord français. Même s’il vous soutient parfois le contraire, il se trompe. Où qu’il aille dans le monde ailleurs qu’en France, il ne se sentira pas chez lui et il ne sera d’ailleurs pas considéré autrement que français. Sa judéité sera au maximum un détail. Sa culture, son humour, sa manière de vivre, sont français. Même en Israël, il sera toujours « le français ».

Evidemment l’identité d’un individu ne s’arrête pas à sa nationalité. Sa région, sa ville, ses passions, ses origines, etc. composent son identité de la même manière que sa religion.

Mais toi, tu n’es pas religieux, pourquoi tu nous bassines toute la journée avec les juifs ?

Parce qu’on ne me laisse pas le choix.
Parce que quand Merah tue des enfants juifs, il n’y a que 10 000 personnes (et quasiment que des juifs) qui manifestent dans les rues de Paris contre 4 millions pour les attentats de Charlie.
Parce qu’il y a un an dans les rues de ma ville, on criait « mort aux juifs » sans que personne (à part les juifs et quelques politiques jewish-friendly) ne réagisse.
Parce que les salopards comme DIeudonné ou son pote Soral remplissent les salles et ont des centaines de milliers d’adeptes. Parce que le BDS, qui appelle au boycott des produits israéliens en soi-disant solidarité avec les palestiniens, révèle quotidiennement sa haine du juif en généralisant leurs appels au boycott aux artistes juifs (comme le chanteur juif américain Matisyahu) ou aux produits cachers. Ce sont eux qui plantent les graines de l’antisémitisme des quartiers. Ce sont eux qui donnent des idées aux plus fous.

Mais aussi parce qu’encore aujourd’hui toutes les synagogues et tous les lieux qui ont un lien avec le judaïsme ont besoin d’avoir une voiture de police en permanence et parce que des soldats armés jusqu’au dents doivent rester devant nos écoles jours et nuits pour que l’on puisse simplement vivre sans se faire canarder par un terroriste islamiste. Je refuse que ce quotidien finisse par devenir normal.

Parce qu’il ne peut pas y avoir un seul post sur Internet où l’on parle d’un artiste juif, d’une personnalité juive ou de n’importe quoi en rapport avec Israël ou les juifs sans qu’il y ait un déferlement de commentaires antisémites. Je vous mets au défi de trouver UN SEUL post d’un journal (Huff Post, Libé, le Figaro, BFM, etc.) qui me donne tort. 

En écrivant tout ça, j’espère faire réagir non pas seulement les juifs acquis à ma « cause » mais mes compatriotes non-juifs : musulmans, catholiques, protestants, orthodoxes, boudhistes, athées, etc. On a besoin de vous. On a besoin que vous rejetiez en bloc tout cela avec autant de fermeté que celle dont on a fait preuve lorsque l’on défendait notre liberté d’expression.

Pourquoi cet attachement si passionné à Israël, ça n’est pas ton pays ?

D’abord parce qu’Israël est la terre de mes ancêtres, la terre du peuple juif depuis le début, la terre où lorsque tu creuses n’importe où tu trouves des vestiges de plusieurs milliers d’années qui racontent notre histoire.

Aussi pour ce que ce pays représente. Tous ces juifs persécutés, comme l’ont été mes grands-parents et arrières grands-parents, depuis des siècles en Europe ou dans les pays du Golfe, qui se sont réfugiés sur la terre de leurs ancêtres pour fonder cet Etat où ils sont enfin à nouveau chez eux (la définition du sionisme) est quelque chose de bouleversant. Tout le chemin parcouru depuis. Tout ce que ce pays a pu accomplir en si peu de temps.

Egoïstement aussi je dois l’avouer, même si je suis français avant tout, je ne suis pas tranquille et je ne suis pas tranquille pour ma famille. Israël c’est aussi notre plan B. Le plan B de tous les juifs d’Europe et du reste du monde.

En attendant, je vais continuer à me battre pour que l’on reste sur le plan A… J’en profite pour demander à Madame Hidalgo de corriger les agendas distribués par la mairie de Paris aux élèves du CM2 où Israël à été rayé de la carte, remplacé par la Palestine (il n’existe pas encore d’Etat Palestinien, mais une Autorité Palestinienne, par contre, jusqu’à preuve du contraire Israël existe).

L’humanité a échoué et l’humanité c’est nous.

Quand la photo du petit Aylan a été publiée, comme beaucoup d’entre vous, je suis tombé dessus sur Facebook. Je suis resté tétanisé. J’ai pleuré. J’ai un fils du même âge que j’aime plus que tout au monde et en une fraction de seconde j’ai visualisé la détresse qui a pu pousser la famille d’Aylan à prendre ces risques au péril de leurs vies pour survivre. Et l’horreur absolue de voir qu’ils ont échoué et que le petit Aylan est mort. Nous ne pouvons plus rien y faire.

Je me suis souvent demander comment pendant la seconde guerre mondiale, les gens avaient pu laisser faire de telles atrocités. Rien ne change. En 1939, l’Amérique ferma sa frontière à un paquebot de 908 réfugiés juifs (http://www.slate.fr/story/106249/1939-amerique-refoulait-refugies-juifs). Les préoccupations étaient les mêmes, la crise de 29, les emplois, la peur de devoir partager son pain… En 2015 les garde-côtes grecs ont intercepté un bateau où était la famille d’Aylan. Ils ont du faire demi-tour pour ensuite prendre cette autre embarcation qui leur a été fatale.

Nous connaissons les coupables, ceux que fuit une grosse partie de ces réfugiés : l’Etat Islamique mais la non assistance à personne en danger est également condamnable. Nous aurions pu éviter cela. Et surtout nous pouvons en éviter d’autres.

Ne pas tout confondre en disant que « Nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde »
Il ne faut pas confondre ceux qui cherchent à venir en Europe à la recherche d’un meilleur confort, d’une meilleure situation économique, etc. Dans ces cas de figure, l’immigration est régulée dans tous les pays d’Europe et c’est normal.
Les réfugiés qui cherchent à fuir la mort et les massacres ne doivent être en aucun cas refoulés à nos frontières.

Ne pas se dédouaner parce que d’autres sont aussi coupables que nous.
J’ai lu de nombreux articles qui accusent l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Emirats, et les autres pays du Golfe de n’accueillir aucun réfugié. C’est vrai, c’est une honte, d’autant plus quand on connait les situations économiques de ces pays et leur proximité avec la Syrie, mais ça n’est pas une raison pour en faire de même.

Arrêter de faire de la philosophie de comptoir
L’énergie dépensée à savoir si il fallait publier la photo ou non est désespérante. Arrêtons de vivre dans un monde de Oui-Oui. Avec l’horreur que vivent les chrétiens d’Orient, les yazidis, les musulmans persécutés par l’EI, etc. dont nous sommes tous conscients, moi le premier, c’est bien l’abomination de cette photo qui fait la différence et nous fait réagir. Parce qu’en un instant c’est devenu concret. C’est peut-être du « marketing », c’est surement horrible qu’il faille cela pour que nous réagissions, mais c’est comme ça. Alors au lieu de philosopher en essayant de mettre en avant son humanisme en disant que nous, nous n’avions pas besoin de le voir pour savoir à quel point c’était horrible, agissons !

Ce que nous pouvons faire
D’abord faire pression sur nos politiques pour que de vraies mesures soient prises et que plus jamais nos frontières ne soient fermées aux réfugiés qui sont en danger de mort. Et pour que la communauté internationale agisse militairement pour dézinguer l’Etat Islamique. Pourquoi tout ce temps ? Pourquoi autant de passivité ?

Il y a des réfugiés qui ont réussi à passer en Europe. Certains vivent autour du periph parisien dans des conditions précaires (http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/23/a-saint-ouen-la-situation-de-200-refugies-syriens-souligne-les-carences-du-systeme-d-asile_4405653_3224.html).

Nous pouvons les aider. Il y a des associations qui agissent. Nous pouvons donner de l’argent et/ou du temps.
http://www.huffingtonpost.fr/2015/09/04/comment-aider-migrants-refugies-mediterranee_n_8087994.html?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

Loin de tout ces débats, le petit Aylan est mort. Qu’il n’y en ait plus d’autres.

11988227_763664330411278_1230461071250366957_n