Israël : seul pays du Moyen-Orient où les chrétiens sont libres et en sécurité

israel

Alors que dans la majorité des pays du Moyen-Orient la population chrétienne est persécutée et en voie de disparition, en Israël, elle peut vivre libre et en toute sécurité.

Depuis 1948, la population des chrétiens d’Israël a été multipliée par 5. La minorité chrétienne n’est d’ailleurs pas la seule minorité à prospérer. Les druzes et les musulmans ont vu leur population multipliée par 10 sur la même période.

Year Druze Christians Muslims Jews Total
1949 14.5 34 111.5 1,013.9 1,173.9
1960 23.3 49.6 166.3 1,911.3 2,150.4
1970 35.9 75.5 328.6 2,582 3,022.1
1980 50.7 89.9 498.3 3,282.7 3,921.7
1990 82.6 114.7 677.7 3,946.7 4,821.7
2000 103.8 135.1 970.0 4,955.4 6,369.3
2010 127.5 153.4 1,320.5 5,802.4 7,695.1
2011 129.8 155.1 1,354.3 5,907.5 7,836.6
2012 131.5 158.4 1,387.5 5,999.6 7,984.5
2013 133.4 160.9 1,420.3 6,104.5 8,134.5
2014 135.4 163.5 1,453.8 6,219.2 8,296.9

 

Face à la persécution de leurs frères dans les pays voisins et conscients qu’Israël est le seul pays qui les protège, les chrétiens israéliens qui s’engagent dans Tsahal sont de plus en plus nombreux. Le témoignage de Mona Liza Abdo, arabe, chrétienne et israélienne engagée dans Tsahal est sans appel.

A Noël dernier, Netanyahu déclarait au prêtre orthodoxe Gabriel Naddaf : « Dans les pays du Moyen-Orient, les chrétiens sont persécutés et tués par l’islam radical et le seul Etat de la région qui protège les chrétiens est l’Etat d’Israël. Vous savez très bien que notre région est en flamme et que les chrétiens en Irak, en Syrie et malheureusement aussi sous l’Autorité palestinienne, souffrent beaucoup à cause de l’islam radical. ». Quelques jours après (le 1er janvier 2016) dans les territoires palestiniens, à Gaza, nous en avions l’illustration :  les festivités du jour de l’an étaient interdites.

Ces derniers jours, encore une fois, le monde occidental et les chrétiens ont été visés par l’Islam radicale :
– Au Pakistan, il y a eu hier un attentat suicide qui visait la communauté chrétienne, perpétré par des islamistes dans un parc où il y avait de nombreux enfants qui fêtaient Pâques. Le bilan est de 72 morts…
– En Ecosse, un musulman a été tué parce qu’il a souhaité aux chrétiens de bonnes fêtes de Pâques.
– En Belgique, il y a eu 31 morts dans des attaques terroristes islamistes.

Au même moment, nos journalistes aveuglés par leur haine d’Israël falsifient l’Histoire pour ne pas que l’on considère Israël comme un pays à nos côtés dans la lutte contre le terrorisme islamiste : https://geeksandpolitics.wordpress.com/2016/03/25/pour-le-journal-marianne-il-ny-a-pas-dattaque-terroriste-en-israel/

Ou encore les pseudo-journalistes du torchon Mediapart préfèrent s‘attarder sur le sort d’un terroriste islamiste. Non Médiapart, ça n’était pas un « jeune palestinien », c’était un terroriste.

On souille le drapeau israélien affiché en solidarité aux victimes de Bruxelles à côté de nombreux autres drapeaux étrangers sans que personne ne réagisse.

 

Il est temps de comprendre qui sont nos vrais amis.

 

 

 

 

 

Le « pas d’amalgame »

11222624_10153933172205934_794008640421137609_n

Après un attentat, je me demande toujours qui va être le premier à dégainer le « pas d’amalgame » ou le « l’Islam est une religion de paix » ou encore le « les musulmans sont les premières victimes » et quand ça arrive, sincèrement je suis très agacé. Et pourtant il ne faut PAS faire d’amalgame et les musulmans sont évidemment victimes de la montée d’un racisme aveugle anti-musulman qui suit ces attentats, alors pourquoi cet agacement ?

En fait ce qui me pose problème dans ces phrases c’est qu’elles sont contre-productives. Elles renforcent la fracture. Elles contournent le réel problème : la radicalisation croissante. Elles empêchent aux musulmans toute prise de conscience collective ou toute autocritique.

Quand j’entends Mélenchon ou d’autres bien-pensants de gauche ou d’extrême gauche dire que « l’Islam n’a rien à voir avec ça » alors que la quasi totalité des actes terroristes dans le monde sont commis au nom de l’Islam – ça n’est pas une opinion, c’est un fait – je me dis qu’il y a un sérieux problème !

Comme le dit Abdennour Bidar dans sa lettre ouverte au monde musulman en parlant de l’Islam : « Les racines de ce mal qui te vole aujourd’hui ton visage sont en toi-même, le monstre est sorti de ton propre ventre, le cancer est dans ton propre corps. Et de ton ventre malade, il sortira dans le futur autant de nouveaux monstres – pires encore que celui-ci – aussi longtemps que tu refuseras de regarder cette vérité en face, aussi longtemps que tu tarderas à l’admettre et à attaquer enfin cette racine du mal ! »

Le Coran est le même pour tous les musulmans, s’il y a des problèmes d’interprétations, c’est le job des imams – et ça devrait même être leur priorité – de faire en sorte qu’il en soit autrement.

Depuis les attentats, j’ai lu énormément de réactions de français musulmans qui dénonçaient la radicalisation, certains sont croyants voire même imams, d’autres sont athées. Au lieu de répéter pour faire bien – alors qu’on en sait strictement rien – que l’Islam ne prône que l’amour et la paix, que tous les musulmans sont extraordinaires et que ceux qui ne le sont pas « ne sont pas de vrais musulmans », pouvons nous plutôt mettre en avant sur les plateaux télé ceux qui dénoncent – parfois en prenant des risques – et qui ont une chance de faire avancer les choses ? Je serais toujours là pour défendre les musulmans face au racisme, mais s’il y a une lutte à faire contre l’amalgame, elle doit être faite uniquement au niveau des hommes qui le méritent, et certainement pas de la religion.

—————————————–

Voilà les réactions qu’il faut encourager :

Celle de Nabi Nabou :

Alors ce soir pour la premiere et LA dernière fois je vais exprimer le fond de ma pensée concernant cet idéalisme extré…

Posté par Nabi Nabou sur samedi 14 novembre 2015

Celle d’un jeune chirurgien :
Messages aux petites p**** de Daesh qui se font exploser:
Moi aussi je suis fils d’immigré et j’ai grandi dans un quartier. La même galère.
Sauf que mon camp d’entraînement c’était pas en Syrie, c’était en France. L’éducation, les études, la bonne humeur, les copains juifs, chrétiens et athées. Venez vous la mettre sur mon terrain, c’est pas aussi facile que de canarder des gens à la fenêtre d’un gamos.
Je suis chirurgien, vous êtes des anonymes dans une tombe.

Celle de Zineb El Rhazoui :
http://rmc.bfmtv.com/emission/zineb-el-rhazoui-sur-rmc-il-faudrait-arreter-d-accepter-que-ces-pleurnichards-de-la-stigmatisation-nous-imposent-leur-standard-930343.html

Celle de Waleed Al-Husseini :
http://la-voie-de-la-raison.blogspot.com/2015/11/paris13nov.html

Celle de Boualem Sansal :
http://www.lefigaro.fr/livres/2015/11/15/03005-20151115ARTFIG00067-boualem-sansal-la-france-laique-adversaire-majeur-des-islamistes.php

Celle de Tareq Oubrou, imam de Bordeaux :
http://www.lejdd.fr/Societe/L-imam-de-Bordeaux-Les-musulmans-doivent-se-manifester-pour-dire-stop-759759

Celle de Jeannette Bougrab en mai dernier :
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/05/23/31001-20150523ARTFIG00081-jeannette-bougrab-la-france-est-toujours-aussi-aveugle-face-au-peril-islamiste.php